Contre-indications à la vaccination contre le Covid-19

Les cas de contre-indication médicale qui font obstacle à la vaccination contre le Covid-19 et permettent la délivrance du certificat de contre-indication qui autorise une dérogation à l’obligation vaccinale à l'entrée en Nouvelle-Calédonie sont les suivants :

1. Contre-indications inscrites dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP) :

  • antécédent d’allergie documentée (avis allergologue) à l'un des composants du vaccin, en particulier polyéthylène-glycols et par risque d’allergie croisée aux polysorbates ;
     
  • réaction anaphylactique au moins de grade 2 (atteinte au moins de deux organes) à une première injection d’un vaccin contre le Covid-19 posée après expertise allergologique ;
     
  • personnes ayant déjà présenté des épisodes de syndrome de fuite capillaire (contre-indication commune aux vaccins Vaxzevria et Janssen) ;
     
  • personnes ayant présenté un syndrome thrombotique et thrombocytopénique (STT) suite à la vaccination par Vaxzevria.

2. Recommandation médicale de ne pas initier une vaccination (première dose) :

  • syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique (PIMS) post Covid-19 ;
     
  • recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire de ne pas effectuer la seconde dose de vaccin à la suite de la survenue d’un effet indésirable d’intensité sévère ou grave attribué à la première dose de vaccin signalé au système de pharmacovigilance (par exemple : survenue de myocardite, de syndrome de Guillain-Barré, etc.).

3. Situations de contre-indication temporaire à la vaccination :

  • traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 ; 
     
  • myocardites ou péricardites antérieures à la vaccination et toujours évolutives ;
     
  • infection de moins de deux mois au Covid-19.

 

Le document attestant d’une contre-indication médicale est remis par un médecin ou par la médecine du travail à la personne concernée.