Infos santé : prévention et dépistage

Mise à jour : Jeudi, 30 juillet, 2020 - 11:33

Face aux infections respiratoires telles que le Covid-19, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage. Ces mesures d’hygiène reconnues sont recommandées pour tous :
  • Lorsque vous toussez ou éternuez : couvrez votre nez et votre bouche avec votre coude afin de réduire la propagation des microbes et de ne pas contaminer vos mains. 
  • Lorsque vous toussez ou éternuez : utilisez un mouchoir de préférence en papier, jetez-le dès que possible à la poubelle, puis lavez vos mains.
  • Lavez fréquemment vos mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes.
  • Désinfectez vos mains avec un gel hydroalcoolique.
  • Restez à une distance de plus d’un mètre d’une personne qui tousse ou éternue.
  • Évitez la bise et les poignées de main.
  • Ne touchez pas votre visage.
  • Portez un masque si vous êtes malade.
  • Si vous avez de la fièvre ET toux ou fièvre ET difficultés respiratoires : appelez le 15.

Visionnez les vidéos ou téléchargez les dépliants et affiches

 

Dépistage, enquêtes autour des cas positifs, soins...

Qui se fait dépister au Covid-19 ?

  • Les personnes présentant des symptômes grippaux dont le médecin traitant a jugé utile de les orienter vers un centre de dépistage ou un centre médico-social pour les Îles.
  • Toutes les personnes rapatriées en Nouvelle-Calédonie le dernier jour de leur quatorzaine afin qu’elles soient autorisées à poursuivre leur dernière semaine de confinement à domicile.
  • Les personnes rapatriées présentant des symptômes à leur arrivée à l’aéroport international de La Tontouta.
  • Les personnes qui ont été au contact de personnes testées positives au Covid-19 au 14e jour après la date du dernier contact. Cette liste de personnes est établie par la DASS après enquête.
  • Les personnes positives au Covid19 dès lors qu’elles n’ont plus de symptômes afin d’être autorisées à quitter le centre Covid-19 de l’hôpital (deux tests à 48 heures d’intervalle).
  • Les patients hospitalisés en réanimation pour des raisons respiratoires ou présentant une pneumopathie.
  • Le personnel naviguant effectuant des déplacements hors du territoire (tous les 14 jours).
  • Les personnels soignants effectuant des evasan (au retour, une semaine et 14 jours après la date de retour sur le territoire).

Comment se faire dépister ?

  • Un prélèvement permet de détecter la présence du Covid-19. 
     
  • Les personnes présentant des symptômes grippaux doivent se rendre chez leur médecin traitant qui leur remettra, si nécessaire, une ordonnance à présenter dans l'un des quatres centres de dépistage qui se situent au Médipôle, à Koné, à Poindimié et à Koumac. 
     
  • Sur prescription médicale, les personnes situées dans les Îles peuvent également faire l’objet d’un prélèvement dans les centres médicaux sociaux, prélèvement qui sera envoyé au Médipôle pour analyse.
     
  • Le laboratoire du Médipôle analyse chaque jour deux à trois séries de prélévements. Les résultats sont communiqués officiellement chaque jour par le gouvernement.

Comment se déroule l'enquête de la DASS après la découverte d'un nouveau cas positif de Covid-19 ?

L'enquête menée par la DASS comprend un entretien individuel approfondi (symptômes, retour de voyage, proximité avec la personne testée positive, etc.). En fonction des réponses données, un niveau de risque est établi :

  • les personnes classées en risque élevé ou modéré sont placées en quatorzaine, surveillées et testées au terme des 14 jours après le dernier contact ;
  • les personnes classées en risque faible sont en confinement comme la population générale et sont autorisées à travailler si nécessaire, tout en menant une surveillance active de leur état de santé (prise de température quotidienne, gestes barrière, symptômes grippaux, etc.).

Pour rappel, la quatorzaine est une mesure préventive qui concerne les personnes à risque d'avoir été contaminées. Les personnes testées positives sont toutes placées en isolement au Médipôle.

 

Quels sont les traitements disponibles ?

La plupart des personnes atteintes du coronavirus se rétablissent par elles-mêmes. Actuellement, il n'existe pas de traitement spécifique pour les maladies causées par le nouveau coronavirus humain. Des traitements pour soulager les symptômes peuvent toutefois être proposés.

Existe-t-il un vaccin pour se protéger contre ce virus ?

Non, il n'existe actuellement aucun vaccin.

Quels sont les critères qui permettent de dire qu'une personne est guérie du Covid-19 ?

Une personne est considérée comme guérie lorsqu’elle ne présente plus aucun symptôme, sept jours après l’apparition des premiers symptômes.

Pour être autorisée à quitter le Médipôle, elle doit passer deux tests négatifs à 48 heures d’intervalle et ce, 14 jours après l’apparition des premiers symptômes.

Prévention

Comment puis-je me protéger ?

Les mesures d’hygiène reconnues sont recommandées pour tous.

  • Lorsque vous toussez ou éternuez :
    • couvrez votre nez et votre bouche avec votre coude afin de réduire la propagation des microbes et de ne pas contaminer vos mains ;
    • utilisez un mouchoir de préférence en papier, jetez-le dès que possible à la poubelle, puis lavez vos mains.
  • Lavez fréquemment vos mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes.
  • Désinfectez vos mains avec un gel hydroalcoolique. 
  • Restez à une distance de plus d’un mètre d’une personne qui tousse ou éternue.

Quel masque pour quel public ?

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a fixé les règles d’usage des masques chirurgicaux et FFP2, et des masques en tissu anti-postillons à usage non sanitaire pour faire face à l’épidémie de Covid-19 : 

  • les masques chirurgicaux et les masques de type FFP2 sont destinés prioritairement à l’usage des soignants, des transporteurs sanitaires et des patients positifs au Covid-19 ;
  • les masques en tissu anti postillons à usage non sanitaire (UNS), qui répondent au cahier des charges défini par la direction des Affaires sanitaires et sociales, sont réservés à des usages non sanitaires :
    - les masques en tissu de catégorie 1 (masques dits « renforcés ») sont destinés à l’usage des professionnels en contact régulier avec le public ;
    - les masques en tissu de catégorie 2 sont des masques à visée collective destinés aux personnes qui ont dans leur milieu professionnel des contacts occasionnels avec d’autres personnes portant un masque (UNS1, UNS2, chirurgical). Il est aussi destiné à la population.

Un protocole de fabrication de masques en tissu à usage non sanitaire et leurs cahiers des charges répondant à la norme AFNOR  SPEC S76-001 ont été élaborés par la direction des Affaires sanitaires et sociales (DASS) pour la production de masques par des entreprises calédoniennes.

Les pharmaciens sont-ils autorisés à fabriquer des solutions hydroalcooliques ?

Oui, les pharmaciens peuvent fabriquer des solutions hydroalcooliques selon les formulations de l’organisation mondiale de la santé (OMS).

 

 

Doit-on prendre sa température régulièrement ?

La prise de température n’est nécessaire que si vous vous sentez malade ou à la demande d’un professionnel de santé.

Peut-on rendre visites aux grands-parents ou aux personnes seules, fragiles, etc. ?

Pour éviter de contaminer les personnes isolées, vulnérables, fragiles, âgées ou ayant des maladies chroniques, privilégiez un contact régulier par téléphone.

Si vous devez absolument leur rendre visite, respectez impérativement les gestes barrière et la distanciation sociale (minimum 1 mètre).

Le virus SARS-CoV-2 (Covid-19) peut-il survivre dans l'air ou sur les surfaces ?

D'après les connaissances actuelles, le virus ne peut survivre seul en suspension dans l’air. Il peut survivre quelques heures sur une surface dure. Il a besoin d’une personne hôte pour se développer.

Que faire quand je rentre chez moi pour ne pas contaminer mon domicile ?

Otez vos vêtements, lavez-vous et lavez vos vêtements en machine à 60°.

Pour en savoir plus, consultez la recommandation de la direction des Affaires sanitaires et sociales :

Quels produits utiliser pour faire le ménage chez moi ?

L’utilisation d’eau de javel diluée (1 part de javel pour 4 parts d’eau) et d’un détergent classique est conseillée.

Lavez les sols et nettoyez les zones sensibles : poignées de porte, toilettes, claviers, clés, téléphones, télécommandes, etc.

Quelles précautions prendre pour faire des courses au magasin ?

Avant de quitter la maison :

  • lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes.

Au magasin :

  • gardez une distance de sécurité d’un mètre (une longueur de bras) avec les autres clients ;
  • manipulez les produits au minimum ;
  • évitez de porter vos mains aux visages.

À la sortie du magasin :

  • lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes ou utilisez du gel hydroalcoolique.

De retour à la maison :

  • mettez vos produits d’épicerie de côté car le virus ne peut rester que quelques heures sur des surfaces dures (emballages, boîtes, conserves, etc.) ;
  • lavez-vous les mains pendant au moins 20 secondes avec de l’eau et du savon ;
  • lavez vos fruits et légumes comme en temps normal.

 

Que faire si on a été en contact avec une personne qui a été au contact de malades, mais qui ne présente pas de symptômes ?

Ce sont essentiellement les personnes présentant des signes de la maladie (toux, fièvre…) qui sont susceptibles de transmettre le virus. C'est pouquoi il est recommandé de pratiquer la distanciation (rester à au moins un mètre d’une personne qui tousse ou éternue, pas de bise, ne pas serrer les mains) et de bien vous laver les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes.

Transmission

Comment puis-je être contaminé par le coronavirus ?

Des études sont en cours pour mieux caractériser le virus.
Les coronavirus humains infectent le nez, la gorge et les poumons. Ils se propagent le plus souvent à moins d’un mètre d’une personne malade et qui ne porterait pas de masque :

  • par les virus dans l’air autour des malades qui toussent ou éternuent,
  • par les mains contaminées portées aux yeux, aux mains et à la bouche

Est-ce que le coronavirus survit dans le milieu extérieur ?

Au vu des données disponibles sur la survie des coronavirus dans le milieu extérieur (quelques heures sur des surfaces inertes sèches), le risque d’être infecté par le coronavirus en touchant un objet dans une zone à risque puis en portant sa main au visage (yeux, nez, bouche) est possible.

Est-ce que le coronavirus peut être transmis par l’eau ?

À ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau.

Qu’est-ce qu’un cas contact ? 

Le Covid-19 se transmet par des postillons émis par une personne malade, en particulier lors de contacts étroits. 
Vous êtes considérés comme cas contact :

  • si vous avez partagé le même lieu de vie que le patient malade lorsque celui-ci présentait des symptômes ;
  • si vous avez eu un contact direct, en face à face, à moins d’un mètre du patient malade au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion.

Les symptômes peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après ce contact, et se manifestent le plus souvent par de la fièvre, accompagnée de toux.

Les animaux domestiques et les moustiques peuvent-ils transmettre le Covid-19 ?

Non, en l’état actuel des connaissances, ni les animaux domestiques ni les moustiques ne peuvent transmettre le Covid-19.

Quelle est la différence entre la maladie causée par le nouveau coronavirus, la grippe ou la dengue ?

Les personnes infectées par le Covid-19 ou la grippe présentent généralement des symptômes respiratoires, tels que fièvre, toux et écoulement nasal. Même si de nombreux symptômes sont similaires, ils sont causés par des virus différents. Du fait de leurs similitudes, il peut être difficile d’identifier la maladie en se basant uniquement sur les symptômes. C’est pourquoi des tests de laboratoire sont nécessaires pour confirmer si une personne est infectée par le Covid-19.

Le dengue provoque, quant à elle, une apparition brutale des symptômes (fièvre, douleurs musculaires et articulaires, etc.).

Le coronavirus Covid-19

Qu'est-ce qu'un coronavirus ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères. Un nouveau coronavirus à l'origine d'infections pulmonaires a été détecté en Chine fin décembre 2019.

Quels sont les symptômes du coronavirus Covid-19 ?

Les signes principaux sont : fièvre, toux, difficultés respiratoires. Dans les cas plus sévères, la maladie peut entraîner un décès.

Quel est son degré de dangerosité ?

Comme pour d’autres maladies respiratoires, l’infection par le Covid-19 peut provoquer des symptômes bénins, notamment un écoulement nasal, des maux de gorge, de la toux et de la fièvre. Elle peut être plus grave chez certaines personnes et entraîner une pneumonie ou une difficulté respiratoire.

Quelles sont les personnes les plus exposées ?

Les personnes âgées et les personnes souffrant déjà d’autres maladies (comme le diabète et les cardiopathies) semblent être plus exposées au risque de développer une forme grave de la maladie.

Quelle est la durée d’incubation de la maladie ?

À ce jour, selon toutes les études menées dans le monde, la période d’incubation du virus est fixée à 14 jours.

Peut-on prédire l’évolution de l’épidémie ?

Des travaux de modélisation sont en cours. Les autorités sanitaires suivent attentivement l’évolution de la situation dans le monde. Il est bien sûr trop tôt pour avoir des certitudes. Cependant, la prévention appartient à tous.

.

Liens utiles