Infos vie quotidienne

Mise à jour : Vendredi, 15 mai, 2020 - 15:33

Mesures du lundi 4 mai au dimanche 14 juin minuit

  • La reprise des activités économiques et sociales s'effectue dans le strict respect des règles de distanciation sociale et des autres gestes barrière.
     

  • Les activités (sportives, culturelles, de loisirs, etc.) sont autorisées dès lors que les gestes barrière, y compris la distanciation sociale (1 mètre), sont strictement respectés. Si la distanciation sociale n’est pas possible, les participants doivent être identifiés OU porter un masque.
     

  • Dans les transports en commun (bus, avions, bateaux) où ni la distanciation sociale, ni l'identification des personnes ne sont possibles, le port du masque est obligatoire.
     

  • Les débits de boissons à consommer sur place, les bars et les nakamals sont autorisés à ouvrir s'ils justifient d'un service à table pour leurs clients (tout service au comptoir est interdit), dans le respect des gestes barrière, notamment une distance minimale d'un mètre entre les tables.
     

  • Les compétitions sportives restent interdites.

Des précisions ont été apportées par l'arrêté du 14 mai :

  • L’organisation de soirées festives à but lucratif est autorisée, quel que soit le lieu de l’évènement, à la double condition :
    1. Qu’une liste nominative des participants soit établie à partir des billets pré-vendus avant le début de l’événement. Cette liste, complétée des contacts téléphoniques, doit être conservée pendant quatre semaines par l’organisateur. L’identité des participants sera contrôlée à leur arrivée.
    2. Que le nombre de participants soit limité à 500 personnes maximum, dans le respect de la réglementation relative aux établissements recevant du public.
     

  • Les musées et les établissements culturels, les salles de jeux, casinos, bingos et les salles de spectacle dans lesquelles les spectateurs sont assis et les cinémas, sont autorisés à accueillir du public si les personnes présentes peuvent être identifiées OU à défaut, qu’elles portent un masque.
     

  • Les manifestations, cérémonies et rassemblements de personnes sont autorisés si une distance minimale d’un mètre entre les participants est respectée OU qu’à défaut, la liste des participants soit établie et conservée pendant quatre semaines par l’organisateur.
     

  • Les services pour lesquels le respect d’une distance minimale d’un mètre entre le client et le prestataire est matériellement impossible sont autorisés si le prestataire porte l'un des masques mentionnés à l'article 2 de l'arrêté n° 2020-623/GNC du 28 avril 2020.

Solidarité

Centralisation des dons des entreprises et des commerces

  • Le gouvernement travaille, en concertation avec les associations, à la centralisation des dons des entreprises et des commerces (dons des produits alimentaires ou autres) au profit des plus démunis. Les quantités perçues et les bénéficiaires de ces actions seront communiqués.
     
  • Afin de répondre aux conséquences sociales générées par la pandémie de Covid-19 et ce jusqu’au 31 décembre 2020, les grandes et moyennes surfaces d’au moins 300 m², vendant des produits alimentaires, mettent à disposition de la banque alimentaire de Nouvelle-Calédonie, chaque jour d’ouverture, sous forme de don et sauf convention spécifique pré-existante avec une association caritative, l’intégralité des denrées dont la date d’utilisation optimale arrive à échéance. La banque alimentaire assure leur collecte et la redistribution aux associations caritatives. Les services du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en charge de l’application de la réglementation économique assurent le contrôle du respect de cette obligation.

Contact : 23 20 78 ou 71 56 55 de 8 h à 12 h du lundi au vendredi ou collectededons@gouv.nc

 

Opération « Tous mobilisés, tous solidaires »

La Croix-Rouge et le gouvernement appellent à la mobilisation générale des personnes qui souhaitent s’engager bénévolement auprès des populations les plus vulnérables ou dans les centres de quatorzaine (hôtels).

Pour envoyer son profil à la délégation de Nouvelle-Calédonie de la Croix-Rouge française et faire part de ses disponibilités : 

Vie du foyer, travail et santé

Approvisionnement

  • L’approvisionnement de la Nouvelle-Calédonie est assuré. Il n’y a pas de risque de pénurie si les Calédoniens consomment normalement.

  • L’Institut d'émission d'outre-mer (IEOM) assure qu’il n’y aura aucune pénurie au niveau des distributeurs de billets.
     
  • Le gouvernement a inscrit les masques, gants et liquides désinfectants pour les mains dans la liste des produits exonérés de TGC. 
     
  • Le gouvernement a réglementé les prix des gels ou solutions hydroalcooliques, gels ou solutions désinfectantes, des masques de protection sanitaire ou non sanitaire, des gants à usage sanitaire à usage unique et des savons pour les mains jusqu’au 31 décembre 2020.
     
  • Le gouvernement a également saisi l’Observatoire des prix et des marges pour faire un point sur l’évolution des prix en cette période de confinement.

Gaz et carburant

Les approvisionnements de la Nouvelle-Calédonie en gaz et en carburant se déroulent normalement.

Les consommateurs sont incités à ne pas réaliser de sur-stockage de bouteille de gaz T13. Ainsi, il est demandé aux revendeurs :

  • de limiter les achats de bouteille T13 à une par personne et contre retour d’une bouteille T13 vide,
  • de suspendre provisoirement la vente de nouvelles consignes.

Pour rappel, le prix du gaz et celui du carburant sont les mêmes dans tous les point de vente du territoire.

Hygiène, ménage, courses et prévention

Consultez la rubrique prévention dépistage pour trouver réponse aux questions que vous vous posez au quotidien ou téléchargez la recommandation de la direction des Affaires sanitaires et sociales :

Animaux domestiques

  • Comme indiqué par l’organisation mondiale de la santé animale (OIE), rien ne prouve que les animaux domestiques (animaux de compagnie ou d'élevage) puissent propager le Covid-19. Il n'est donc pas justifié de prendre des mesures à l'encontre des animaux qui pourraient compromettre leur bien-être.
     
  • Lors de la manipulation et des soins des animaux, des mesures d'hygiène de base doivent s'appliquer : se laver les mains, éviter les embrassades et ne pas partager de nourriture.

Travail au sein de l'entreprise

Consultez la rubrique Infos travail / emploi si vous vous posez des questions sur les précautions à prendre dans le cadre de votre travail, si l'un de vos collègues a été identifié comme personne contact ou si l'un de vos collègues a été contaminé.

 

Consultations médicales et délivrance de médicaments

Consultations auprès des médecins libéraux

Les patients ayant des maladies chroniques et les personnes malades doivent continuer de se rendre chez leur médecin pour consulter et ne pas interrompre leur traitement, afin de ne pas se fragiliser davantage.
Les médecins libéraux ont adapté le rythme de leur cabinet pour séparer le flux des patients ayant des maladies chroniques de ceux ayant des symptômes grippaux.
Prenez contact avec votre médecin traitant pour davantage d'informations.

Consultations et soins au Médipôle

Les personnes appelées à consulter ou à se faire soigner au Médipole suivront un circuit parfaitement sécurisé car séparé et étanche de celui des personnes malades du covid19 qui sont isolées à un étage dédié.

Renouvellement des ordonnances et délivrance de médicaments

  • Les pharmaciens, prestataires de services ou distributeurs de matériel médical sont autorisés à renouveler les ordonnances expirées des patients en traitements chroniques, dans le respect du délai habituel de renouvellement.
  • La délivrance de paracétamol par les pharmaciens est limitée à deux boîtes pour les patients qui présentent des symptômes de type fièvre ou douleurs et à une boîte dans les autres cas.
  • La délivrance d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (exemple : Advil®) est désormais soumise à prescription médicale du fait notamment que ces médicaments peuvent masquer les symptômes d’une infection qui s’aggrave.
  • Les pharmaciens sont autorisés à fabriquer des solutions hydroalcooliques selon les formulations de l’organisation mondiale de la santé (OMS).
Personnes vulnérables

Signalement dans les pharmacies pour les victimes de violences intrafamiliales

En partenariat avec l’Ordre des pharmaciens, la gendarmerie et la Direction territoriale de la police nationale, le dispositif, lancé au niveau national, de signalement dans le réseau des pharmacies pour les femmes victimes de violences conjugales est également déployé en Nouvelle-Calédonie.

Il est opérationnel pour toute personne, victime, qui à l’occasion d’une visite à la pharmacie peut se signaler auprès de son pharmacien qui est en mesure d'assurer le traitement de cette situation d’urgence selon un protocole précis.

 

Aide aux victimes de violences intrafamiliales

Pour toute urgence, appelez le 17 (police ou gendarmerie), le 15 (SAMU) ou le 18 (pompiers)
SOS VIF : les victimes peuvent se signaler par un simple SMS envoyé au 500 067 en donnant leur nom et leur adresse

Contacts des associations d’aide :

SOS ÉCOUTE (du lundi au samedi de 9 h à 1 h du matin et le dimanche de 9 h à 13 h et de 17 h à 1 h du matin)
Tél. : 05 30 30 (appel gratuit)
point-ecoute@hotmail.com
Facebook : SOS Ecoute - Nouvelle Calédonie

SOS VIOLENCES SEXUELLES (24 h / 24)
Tél. : 05 11 11 (appel gratuit) ou 25 00 04
14 rue de Sébastopol
sosvsexuelles@lagoon.nc

ADAVI (du lundi au vendredi 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h – 16 h le vendredi)
Tél. : 79 28 88
33 avenue Henri-Lafleur
accueil@adavi.nc
Facebook : ADAVI

ASSOCIATION FEMMES ET VIOLENCES CONJUGALES
Tél. : 26 26 22
14 rue Frédéric-Surleau
assfvc@lagoon.nc
Facebook : ASSOCIATION FEMMES ET VIOLENCES CONJUGALES

DAV - Dispositif d’accueil des victimes (du lundi au vendredi de 7 h 30 à 17 h au Médipôle)
Tél. : 20 83 40
dav@cht.nc
Facebook : Dispositif d’Accueil des Victimes du Médipôle

FOYER BÉTHANIE
Tél. : 27 37 75 ou 28 29 78
foyerbethanie@lagoon.nc
Facebook : AES BETHANIE

CASE JURIDIQUE KANAK
Tél. : 96 30 55 (de 8 h à 11 h 30 et de 14 h à 18 h)

LE RELAIS de la province Sud (du lundi au vendredi de 7 h 30 à 12 h et de 12 h 45 à 16 h)
Tél. : 20 37 70

DPASS (province Sud)
Permanence des assistances sociales du lundi au vendredi de 8 h à 16 h
Tél. : 05 00 30 (appel gratuit)

CAFED - Centre d’accueil des femmes en difficulté (Koné)
Tél. : 71 72 96  (de 5 h à 21 h)
mission-femme@province-nord.nc

DACASS (province des Îles Loyauté)
Tél. : 45 52 46 (en semaine de 8 h à 16 h) ou 73 07 92 (le week-end de 7 h à 20 h)
mr-waia@loyalty.nc

L'ensemble de ces dispositifs ainsi que tous les lieux d’accès au droit et d’aide aux victimes sont recensés sur CAVAD-NC : http://carto.cavad-nc.georep.nc/
Les personnels de ces associations et collectivités apporteront une écoute bienveillante aux personnes concernées et les orienteront vers les dispositifs de prise en charge adaptés à leurs besoins.

Soutien psychologique avec SOS ÉCOUTE

La plateforme SOS ÉCOUTE répond à toute personne en détresse et/ou ressentant le besoin d’être écouté et d’être informé, conseillé et orienté

SOS ÉCOUTE (du lundi au samedi de 9 h à 1 h du matin et le dimanche de 9 h à 13 h et de 17 h à 1 h du matin)
Tél. : 05 30 30 (appel gratuit)
point-ecoute@hotmail.com
Facebook : SOS Ecoute - Nouvelle Calédonie

Personnes en situation de handicap

Les structures d'accueil et d’hébergement des personnes en situation de handicap ou de dépendance sont ouvertes. 

Un dispositif spécifique pour aider les travailleurs indépendants en situation de handicap est proposé.

Personnes vulnérables et isolées

  • La délégation territoriale de Nouvelle-Calédonie de la Croix-Rouge française a lancé le dispositif « Croix-Rouge chez vous ».
    Cette plateforme téléphonique permet aux personnes vulnérables en situation d’isolement social de bénéficier d’une écoute et d’un soutien psychologique, mais aussi de la possibilité de commander des produits alimentaires livrés chez elles par des volontaires de la Croix-Rouge française.

« Croix-Rouge chez vous » : appelez le 23 26 99 du lundi au vendredi, de 8 h à 12 h. 

.

Liens utiles