Personnes en quatorzaine

Mise à jour : Jeudi, 28 mai, 2020 - 08:12

  • Le plan des vols de rapatriement des résidents calédoniens bloqués à l'étranger et en Métropole a débuté vendredi 3 avril selon un protocole sanitaire très strict qui prévoit notamment une quatorzaine obligatoire pour tous les passagers, dans l'un des hôtels réquisitionnés par le gouvernement.
     
  • À l’issue de cette quatorzaine, toutes les personnes sont testées. Elles peuvent regagner leur domicile si le test s'avère négatif.
Depuis le 21 avril (date d'arrivée des vols de rapatriement), une semaine supplémentaire de confinement strict à domicile est mise en place à l'issue de la quatorzaine dans un hôtel. Soit un confinement renforcé d'une durée totale de 21 jours au cours desquels tout déplacement - hors de l'hôtel, puis hors du lieu de résidence - est interdit.

Cette procédure vise à prévenir toute introduction du coronavirus en Nouvelle-Calédonie. La semaine de confinement strict à domicile fait l'objet de contrôles réguliers de la part des autorités sanitaires (appels téléphoniques quotidiens) et des forces de l'ordre (contrôle de la présence des personnes à leur domicile). Des règles essentielles doivent être observées pendant cette période de 21 jours (voir onglet ci-dessous).

Les règles de la quatorzaine et du confinement strict à domicile

1. Aucune sortie du lieu de confinement (hôtel réquisitionné, puis domicile) n'est autorisée, sauf pour raisons médicales (RDV chez le médecin).

2. Règles d'hygiène à suivre :

  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour, à l'eau et au savon ou avec une solution hydro alcoolique
  • Eternuez et toussez dans votre coude
  • Respectez une distance d'au moins un mètre avec toute personne
  • Ne serrez pas les mains
  • N'embrassez personne
  • Ne partagez pas votre linge (serviettes de toilette, habits, etc.)
  • Mangez à des moments séparés des autres personnes
  • Installez-vous seul dans une chambre séparée et utilisez des sanitaires séparés

3. Surveillance de l'état de santé :

  • Un suivi médical rapproché quotidien est assuré dans les hôtels.
  • Les personnes en confirmenent strict à domicile doivent renseigner quotidiennement leur température et l’apparition éventuelle de symptômes, sur la plateforme interactive mise à leur disposition.

Les personnes qui partagent le lieu de vie d'une personne en confirmenent à domicile :

  • Sont libres de sortir du domicile.
  • Doivent respecter les règles d'hygiène et de distanciation au domicile (manger séparémment, ne pas s'embrasser, etc.).
Le non-respect de ces mesures est passible d'une amende de 90 000 francs par infraction
Des contrôles sont mis en place en lien avec l’État et les communes. 

Le centre de quatorzaine de Dumbéa

  • Les passagers suceptibles d'avoir été contaminés après un contact rapproché avec un malade sont placés au centre de quatorzaine de Dumbéa (CISE).
  • Si le test de dépistage du malade est négatif, la quarantaine est levée. S'il est positif, la quarantaine est maintenue pendant 14 jours.
  • Les règles y sont celles de la quatorzaine (voir onglet précédent).

Indemnité

  • Les personnes en quatorzaine peuvent percevoir une indemnité de compensation.
  • Le montant de cette indemnité, qui sera pris en charge par le fonds de compensation en santé publique, sera de 70 % de la perte de salaire ou de revenus.
  • Les modalités de calcul de l’indemnité renvoient aux règles des indemnités journalières du Ruamm.

Les protocoles spécifiques

  • Les personnels navigants de cabine, ainsi que les professionnels de santé qui accompagnent les Evasans, répondent à des protocoles sanitaires spécifiques. Exposés au risque de contagion de par leurs métiers, ces professionnels ne sont pas soumis à la quatorzaine, mais à une autosurveillance très régulière et à un test de dépistage renouvelé tous les 14 jours.

Documents à télécharger

.

Liens utiles