Pourquoi se faire vacciner ?

Mise à jour : Mercredi, 20 janvier, 2021 - 13:51

Grâce aux mesures en vigueur depuis le début du Covid-19, le virus ne circule pas en Nouvelle-Calédonie. Toutefois, il progresse à travers le monde et prend de nouvelles formes. Le risque d’introduction est toujours bien présent, alors que la population calédonienne n’est pas immunisée face à la maladie. Des vaccins sont désormais disponibles pour se protéger face au Covid-19.

À quoi sert un vaccin ?

Un vaccin permet d’apprendre à l’organisme à se défendre en cas d'infection. Il permet à notre système de défense, qu’on appelle le « système immunitaire », de produire des anticorps pour combattre un virus qui pourrait nous contaminer. Lorsque le véritable virus tente de nous infecter, le corps le reconnaît et active ses défenses pour le neutraliser. Cela évite de tomber malade ou de développer une forme grave de la maladie.

Après la vaccination, la personne est immunisée contre la maladie, sans avoir été infectée et sans avoir pris le risque d'une infection.

La vaccination permet :

  • pour chaque personne vaccinée : d’acquérir une immunisation individuelle ou de réduire le risque de développer une forme sévère de la maladie,
  • pour la communauté : de diminuer les conséquences sanitaires  (hospitalisations, décès) et de développer une immunisation collective.

Quel est l’intérêt du vaccin en Nouvelle-Calédonie ?

Si le virus venait à entrer sur le territoire, le Covid-19 trouverait un terrain vierge auprès d’une population non immunisée. Il pourrait se propager très rapidement et mettre en grande difficulté les structures de soins. De plus, la Nouvelle-Calédonie compte près de 50 000 personnes qui présentent une maladie les exposant à une forme sévère de Covid-19 (diabète, cancer, hypertension, obésité, etc.)

Vacciner graduellement les personnes, selon leur risque d’exposition au Covid-19, permet :

  • d’éviter de développer une forme grave de la maladie ;
  • de conserver notre qualité de vie, nos manières de vivre en communauté, nos besoins de contacts et d’échanges avec nos proches sans la crainte qu’ils attrapent cette maladie ou la peur de leur transmettre ;
  • de protéger notre système de soins et les professionnels de santé pour soigner nos personnes malades ou blessés ;
  • de préserver le fonctionnement et l’économie de notre pays : entreprises, commerces, établissements scolaires, églises, coutume…

Plus il y aura de personnes vaccinées, moins le virus aura la possibilité de circuler au sein de la population.

.