Commerces et établissements, fonctionnement

Malgré la fermeture des magasins de vente de biens et de service non essentiels (sauf pour le retrait de commande ou les livraisons), un certain nombre de commerces restent ouverts par dérogation pendant le confinement.
  • Commerces d’alimentation générale, supérettes, supermarchés, magasins multi-commerces, hypermarchés et commerces de produits surgelés ;
     
  • commerces de détail de viandes, de poisson, de fruits et légumes, de pain, pâtisserie et confiserie, de boissons ;
     
  • autres commerces de détail alimentaire en magasin spécialisé ;
     
  • commerces de détail alimentaire sur étalage ;
     
  • distributions alimentaires assurées par des associations caritatives ;
     
  • pharmacies et commerces de détail de produits pharmaceutiques, médicaux et orthopédiques ;
     
  • banques, assurances, activités financières, postales et de télécommunications ;
     
  • stations-services ;
     
  • centres d’entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;
     
  • réparation de motocycles et cycles ;
     
  • commerces de détail de matériaux de construction, quincaillerie, droguerie, peintures et verres ;
     
  • hôtels et hébergements similaires nécessaires à la gestion de la crise sanitaire et à l’accueil du personnel dont la présence sur le lieu de travail est indispensable à l’activité professionnelle ;
     
  • hébergements touristiques et autres hébergements de courte durée lorsqu'ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier ;
     
  • blanchisserie-teinturerie-repassage ;
     
  • services funéraires ;
     
  • commerces de détail d'aliments et fournitures agricoles et pour les animaux de compagnie ;
     
  • commerces de détails d'optique et d'audioprothèses.

Dans ces commerces et ces établissements, les clients doivent être accueillis dans le respect des gestes barrière et du port du masque. Les gestes barrière doivent également être mis en place pour les salariés : mettre à disposition de quoi se laver les mains, nettoyer régulièrement les locaux, etc. 

L’accueil du public y est autorisé uniquement pour la vente des biens et services pour lesquels les consommateurs sont autorisés à se déplacer (principalement les produits alimentaires et d’hygiène, pour les personnes et les animaux, les médicaments et prestations de soins médicaux) L'accès du public aux autres rayons doit être interdit.
 
Les tabacs-presse sont fermés, mais il est possible d’acheter la presse ou du tabac dans les commerces d’alimentation ou dans les stations-service.
 

Pour consulter la liste des établissements qui proposent un service de "Click and Collect", CLIQUEZ ICI.

 

Les professions médicales (médecins, dentistes, biologistes, sage-femmes) et paramédicales (infirmiers, aide-soignants, notamment)  peuvent assurer leur consultation :

  • en privilégiant la téléconsultation, 
  • ou dans le respect des gestes barrière,
  • ou dans le respect des protocoles établis par la DASS et transmis aux professionnels l'année dernière. 

Les établissements suivants ne peuvent plus accueillir de public :

  • musées et établissements culturels ;
     
  • restaurants et traiteurs, sauf en cas de vente à emporter ;
     
  • débits de boissons à consommer sur place, bars, discothèques ;
     
  • salles de jeux, casinos, bingos ;
     
  • nakamals ;
     
  • salles de spectacles et cinémas ;
     
  • établissements d’accueil de petite enfance et périscolaire ;
     
  • centres de vacances et de loisirs ;
     
  • installations publiques ou privées permettant la pratique d’une activité sportive ou de loisir ne peuvent plus accueillir de public.

Les autres activités économiques

Pour toutes les autres activités ne recevant pas de public, le télétravail ou le travail à domicile doit être privilégié. Autrement, il appartient au chef d’entreprise, sous sa responsabilité, de déterminer quels sont les salariés indispensables au fonctionnement de l’activité en appliquant strictement les gestes barrière.
 

Par exemple, le magasin qui vend des vêtements est fermé, comme le salon de coiffure. Par contre, l’entreprise de BTP ou les mines peuvent poursuivre leurs activités. Il en va de même pour les agriculteurs. 

Contacter le haut-commissariat de la République uniquement

pour les questions relatives aux règles de confinement et du couvre-feu

26 63 26 (de 8 h à 16 h, du lundi au vendredi) ou pref-covid19@nouvelle-caledonie.gouv.fr

Questions relatives au droit, à la santé et à la sécurité au travail

Direction du travail et de l’emploi

Le « protocole Covid-19 santé sécurité au travail » pour les entreprises 
est également disponible sur le site de la direction du Travail et de l'emploi

Liens utiles