Quarantaine et régimes spéciaux

Un protocole sanitaire très strict est appliqué à l'arrivée en Nouvelle-Calédonie. Il prévoit notamment une quarantaine hôtelière obligatoire de 14 jours pour tous les arrivants. Cette quarantaine peut être abaissée à 7 jours pour les passagers vaccinés, immunisés et non-contagieux.

 

La quarantaine gratuite pour les particuliers

Présentation 

  • Des chambres d'hôtel ont été réquisitionnées pour accueillir les personnes en quarantaine à leur arrivée en Nouvelle-Calédonie.

  • Il s'agit d'une quarantaine stricte, sans quelconque permission de sortie, qui respecte l'ensemble des protocoles sanitaires en vigueur.

  • La quarantaine dans les hôtels est prise en charge par la Nouvelle-Calédonie.

  • La réservation est effectuée par le gouvernement.
     
  • Les places disponibles sous soumises à des délais variables.
     
  • Les passagers sont pris en charge dès leur arrivée à l'aéroport de La Tontouta.
     
  • Un test PCR obligatoire est effectué à l'issue de la quarantaine.

Les règles de la quarantaine

  1. Aucune sortie du lieu de confinement (hôtel réquisitionné) n'est autorisée, sauf pour raisons médicales (RDV chez le médecin).
     
  2. Surveillance de l'état de santé : un suivi médical rapproché est assuré quotidiennement dans les hôtels.
     
  3. À l’issue de la quarantaine hôtelière, toutes les personnes sont testées. Si le test s'avère négatif, elles peuvent regagner leur domicile.
     
  4. Règles d'hygiène à suivre :
  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour, à l'eau et au savon ou avec une solution hydro alcoolique
  • Éternuez et toussez dans votre coude
  • Respectez une distance d'au moins un mètre avec toute personne
  • Ne serrez pas les mains
  • N'embrassez personne
  • Ne partagez pas votre linge (serviettes de toilette, habits, etc.)
  • Ne sortez aucun objet de votre chambre
     
Pour en savoir plus :

 

    Le non-respect de ces mesures est passible d'une amende de 90 000 francs par infraction.

    Indemnité de compensation

    Les personnes :

    • placées en observation, sur décision de la DASS, en cas d'infection ou de suspicion d'infection,
    • ou mises en quarantaine, sur décision de la DASS, qui ont été en contact avec une personne infectée ou susceptible de l'être, 

    sous réserve que celles-ci aient été dans l'incapacité d'exercer leur activité professionnelle à distance ou à domicile durant la période de confinement, peuvent percevoir une indemnité de compensation de perte de revenu, prise en charge par le Fonds de compensation en santé publique.

    Quel est le montant de l'indemnité ?

    Pour les travailleurs salariés et assimilés
    Le montant de cette indemnité est de 70 % de la rémunération ou du gain journalier soumis à cotisations, dans la limite de 4,5 fois le salaire minimum horaire garanti (soit 4 169 francs).

    Pour les travailleurs indépendants
    L'indemnité versée est égale à 1/540e du revenu professionnel annuel moyen sur les trois dernières années civiles, dans la limite de 4,5 fois le salaire minimum horaire garanti (soit 4 169 francs).

    Par ailleurs, cette indemnité est assujettie à la CCS, soit 1 % du montant indemnisé.

    Comment faire une demande ?

    Les demandes doivent être adressées à la Cafat à maladie@cafat.nc en joignant :

    Pour les travailleurs salariés et assimilés

    • une demande d'indemnité de compensation établie par l'employeur (CLIQUEZ ICI),
    • les bulletins de salaire qui correspondent à la période du confinement,
    • l'arrêté de quarantaine nominatif ou l'attestation de quarantaine nominative établi par la DASS.

    Pour les travailleurs indépendants

    • une demande d'indemnité de compensation établie par l'intéressé (CLIQUEZ ICI),
    • l'arrêté de quarantaine nominatif ou l'attestation de quarantaine nominative établi par la DASS.

    Pour plus d'informations, contactez la Cafat au 25 58 10 ou à l'adresse maladie@cafat.nc

    La quarantaine payante pour les entreprises et les particuliers

    Présentation

    • Le gouvernement a autorisé les établissements hôteliers "Beaurivage" et "Gondwana" à commercialiser des quarantaines payantes. Elles sont destinées  :
      - aux entreprises qui ont besoin de faire venir des professionnels en Nouvelle-Calédonie ;
      - aux particuliers qui souhaitent se rendre rapidement en Nouvelle-Calédonie pour un motif impérieux. 
       
    • Il s'agit d'une quarantaine stricte, sans quelconque permission de sortie, qui respecte l'ensemble des protocoles sanitaires en vigueur.
       
    • La réservation est à effectuer auprès de l'hôtel, via le formulaire de recensement. Elle est ensuite soumise à l'avis du gouvernement.
       
    • Les passagers sont pris en charge dès leur arrivée à l'aéroport de La Tontouta.
       
    • Un test PCR obligatoire est effectué à l'issue de la quarantaine.
       
    • Les règles de la quarantaine payante sont les mêmes que pour la quarantaine gratuite (voir ci-dessus).

    Comment en bénéficier ?

    Pour en savoir plus : 

    Hôtel Le Beaurivage : https://www.beaurivage.nc/

    Hôtel Le Gondwana : https://www.gondwanahotels.nc/

    La durée de la quarantaine : 14 ou 7 jours

    Régime général

    • Afin de prévenir la propagation du coronavirus, tous les voyageurs arrivant en Nouvelle-Calédonie de retour d’un pays où circule le Covid-19, sont soumis à une quarantaine de 14 jours.
       
    • À l'issue des 14 jours de quarantaine, tous les passagers sont soumis à un test PCR obligatoire. Si son résultat est négatif, la personne est autorisée à quitter la quarantaine.
       
    • En cas de test PCR positif, pendant ou à l’issue de la quarantaine, la personne est isolée à l’unité Covid-19 du Médipôle.

    Protocole spécifique pour les voyageurs vaccinés

    Peuvent bénéficier d’une quarantaine de sept jours* les voyageurs qui déclarent :

    • avoir reçu deux doses de vaccin à ARN messager : Comirnaty© de Pfizer/BioNTech ou Moderna ;
    • avoir reçu au moins une dose du vaccin Comirnaty© de Pfizer/BioNTech ou Moderna, et qui peuvent fournir la preuve d’une infection ancienne au Covid-19 ;
    • avoir reçu une dose du vaccin AstraZeneca, complétée par une dose de vaccin à ARN messager (Moderna ou Pfizer/BioNTech).
    * Dès lors que la preuve de leur immunisation et de leur non contagion sera faite.
    • La déclaration de vaccination se fait via le formulaire de recensement.
       
    • Elle doit être justifiée par une copie du certificat de vaccination et éventuellement le résultat d'une sérologie et par un document attestant une infection ancienne au Covid-19.
    • Chaque demande est transmise au médecin de la quarantaine qui valide son éligibilité ou non au protocole.
       
    • À son arrivée en Nouvelle-Calédonie, le voyageur doit fournir, comme tous les passagers, le résultat d’un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant son départ. 

    • Il est conduit dans un hôtel de quarantaine (gratuite ou payante) où un test sérologique est effectué. Il doit s’avérer positif (vérification de l’immunité par la présence d’anticorps).

    • Un test PCR est également effectué au septième jour de quarantaine. Il doit s'avérer négatif (absence de virus).

    • Si les résultats obtenus à ces deux tests sont conformes au protocole, le voyageur peut quitter la quarantaine à J7.

    • En cas de résultats non conformes, le voyageur poursuit le protocole classique de quarantaine jusqu'au 14e jour où un test PCR est effectué pour autoriser sa sortie.

    • En cas de test PCR positif, pendant ou à l’issue de la quarantaine, la personne est isolée à l’unité Covid-19 du Médipôle.

    • Ce protocole ne peut s’appliquer que si les personnes qui partagent une même chambre ont toutes le même statut vaccinal.

     

    Pour en savoir plus : 
     

     

    Les protocoles spécifiques

    Courts séjours des professionnels indispensables

    Les professionnels indispensables à la reprise de la vie économique ou qui ont des spécificités professionnelles non présentes sur le territoire peuvent bénéficier d'une procédure dérogatoire pour se rendre en Nouvelle-Calédonie pour un court séjour (30 jours maximum) :

    • un dossier doit être déposé auprès d’une cellule dite « court séjour » qui examine la demande (technicité de la personne et rôle indispensable pour la vie de l'entreprise ou de l’établissement) ;
       
    • le dossier doit ensuite être validé au plan sanitaire par la DASS afin de s’assurer que tout est mis en place pour assurer le respect des mesures barrière et éviter tout contact ou contamination des autres salariés ou de la population ;
       
    • il est aussi nécessaire de remplir le formulaire de recensement qui concerne toutes les personnes qui souhaitent se rendre en Nouvelle-Calédonie ;
    • une fois ces étapes validées, le professionnel concerné peut réserver son billet d'avion.
    Pour en savoir plus ou déposer un dossier, envoyez un message à pcofret@gouv.nc

    Conditions de séjour du professionnel

    L’employeur doit préciser :

    • le lieu de quarantaine pour les 14 premiers jours (hôtels réquisitionnés ou chambre dans une base vie). Dans ce dernier cas, un protocole sanitaire décrivant les conditions d’hébergement, de nettoyage, de désinfection et de fourniture des repas doit être validé préalablement par la DASS ;
       
    • un protocole d’organisation du travail sur le site de l’entreprise ou de l’établissement, avec la description de toutes les mesures sanitaires ;
       
    • un protocole d’organisation des transports du lieu de quarantaine vers le lieu de travail (aller et retour) ;
       
    • le professionnel n'est pas autorisé à sortir de l’hôtel en dehors des autorisations de sorties prévues pour son activité professionnelle.

    Conditions sanitaires à remplir avant le départ et pendant le séjour

    Avant le départ, les professionnels doivent :

    • remplir un dossier sanitaire ;
       
    • réaliser un test de dépistage 72 heures au maximum avant leur départ et une sérologie sanguine selon la disponibilité du test dans le pays ;
       
    • se munir d’une quantité suffisante de masques pour le voyage et les escales (à changer toutes les quatre heures) ;
       
    • se soumettre aux formalités sanitaires et administratives à son arrivée en Nouvelle-Calédonie (signature d’un arrêté de mise en quarantaine précisant le lieu de quarantaine) ;
       
    • lors du séjour du professionnel, et selon la durée de la quarantaine en vigueur en Nouvelle-Calédonie (14 jours actuellement), celle-ci sera appliquée selon les mêmes conditions que pour tout voyageur, en dehors des sorties professionnelles. Le professionnel bénéficiera également d’une surveillance sanitaire biquotidienne (température, symptômes), notamment le matin avant de se rendre sur le lieu de travail, par l’équipe sanitaire de l’hôtel ou de la base vie ;
       
    • en cas de séjour de 14 jours ou plus il bénéficiera d’un test de dépistage comme pour tous les voyageurs en quarantaine.
    Pour en savoir plus :

     

    Personnels navigants et professionnels de santé accompagnateurs des Evasans

    Les personnels navigants et les professionnels de santé qui accompagnent les Evasans répondent à des protocoles sanitaires spécifiques. Exposés au risque de contagion de par leurs métiers, ces professionnels ne sont pas soumis à la quarantaine, mais à une autosurveillance très régulière et à un test de dépistage renouvelé désormais tous les 7 jours pour les personnels navigants (au lieu de 14, précédemment).

     

    Personnels militaires

    Les personnels militaires arrivant en Nouvelle-Calédonie pour prendre leurs fonctions sont soumis à un confinement strict d’une durée de 14 jours selon des protocoles sanitaires établis dans le respect des recommandations de la direction des Affaires sanitaires et sociales :