Des normes pour la construction

Des normes pour la construction

12 juillet 2016

Aménagement du territoire

Le chantier de construction de la quarantaine animale, à Païta.

Le chantier de construction de la quarantaine animale, à Païta.

Première étape vers la constitution d’un référentiel de la construction de la Nouvelle-Calédonie, une liste des normes en vue d’être rendues applicables est désormais établie.

La Nouvelle-Calédonie s’est engagée dans la définition d’un cadre pour le secteur de la construction. Ce projet doit apporter une réponse aux acteurs de ce domaine qui étaient jusqu’alors confrontés à des difficultés liées aux systèmes normatifs divers des matériaux disponibles.

Un comité technique d’évaluation regroupant la totalité des acteurs et professionnels des secteurs du bâtiment, des travaux publics et du génie civil a été créé afin de définir, dans la concertation, les normes de construction projetées d’une part, et un processus de délivrance d’agréments sur les matériaux et produits fabriqués localement ou relevant de systèmes normatifs différents, d’autre part.

Une liste des normes de construction possiblement applicables en Nouvelle-Calédonie – principalement françaises et européennes, adaptées au territoire – a ainsi été établie en vue de son adoption par arrêté.

 

Qualité et sécurité

Ces normes concernent l’ensemble des règles encadrant la conception, le contrôle, les produits ou les procédés de mise en œuvre dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Documents de référence énonçant des solutions à des problèmes techniques, elles visent à diffuser les bonnes pratiques tout en fixant un niveau d’exigence, en vue d’une amélioration constante de la qualité des constructions. Leur respect constitue une garantie et une sécurité, à la fois physique et financière, en termes de solidité et de durabilité pour les investisseurs et les sociétés d’assurance.

L’harmonisation des critères normatifs doit aussi permettre à la Nouvelle-Calédonie une meilleure insertion auprès des acteurs et des producteurs régionaux, tout en garantissant aux consommateurs calédoniens une sécurité optimale.

 

Sur le calendrier

 

Les prochaines étapes vers la création d’un référentiel de la construction de la Nouvelle-Calédonie, seront, d’ici la fin de l’année 2016 environ, le vote de l'arrêté fixant la composition et les modèles des dossiers de demande d’agrément de matériaux de construction et de produits naturels de Nouvelle-Calédonie ; puis celui fixant le visuel et les règles d’apposition du futur sigle du référentiel calédonien de la construction.

Les normes de construction en vue d'être rendues applicables en Nouvelle-Calédonie sont consultables ci-dessous, selon un classement par métiers. 

Documents à télécharger

Sur le même sujet