Le fonctionnement du gouvernement

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie siège route des Artifices, Baie de la Moselle à Nouméa. Les 11 membres de l'exécutif et leurs collaborateurs y ont leurs bureaux, de même que le secrétariat général et le pôle communication.

 

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie siège route des Artifices, Baie de la Moselle à Nouméa. Les 11 membres de l'exécutif et leurs collaborateurs y ont leurs bureaux, de même que le secrétariat général et le pôle communication.

 

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie est l’organe politique du pouvoir exécutif calédonien

Le gouvernement collégial est l’un des éléments les plus innovants du statut actuel de la Nouvelle-Calédonie. C’est dans sa composition que cette institution est inédite et originale. En effet, dans l’esprit de l’Accord de Nouméa, et afin que ses signataires locaux bâtissent ensemble la Calédonie de demain, ses membres, de cinq à onze, sont élus par l’assemblée délibérante au scrutin de liste à la représentation proportionnelle.

Le gouvernement représente donc sensiblement les mêmes tendances politiques que celles du Congrès et ainsi, majorité et minorité se côtoient au sein de l’exécutif. Le gouvernement calédonien est présidé par un de ses membres élu en son sein. Le statut prévoit également l’existence d’une vice-présidence chargée d’assurer l’intérim en cas d’absence ou d’empêchement du président et de présider les réunions du gouvernement en cas d’absence de ce dernier.

Le fonctionnement collégial du gouvernement se concrétise dans la disposition selon laquelle le gouvernement est chargé « collégialement et solidairement des affaires de sa compétence », le corollaire étant que ses membres ne disposent pas d’attributions individuelles. Chacun d’entre eux est chargé « d’animer et de contrôler un secteur de l’administration » qui correspond au domaine d’action qui lui a été confié.

Le gouvernement reste normalement en fonction cinq ans, c’est-à-dire jusqu’à l’expiration du mandat du Congrès. Toutefois, il est démissionnaire de plein droit en cas de démission ou de décès de son président. Une fin prématurée du mandat peut également intervenir si la majorité de ses membres décide de démissionner ou encore, suite au vote d’une motion de censure à la majorité absolue des membres du Congrès.

"Extrait de J. Page in "101 mots pour comprendre les institutions de la NC", sous la dir. de JY Faberon et F. Garde".

Historique des Gouvernements

Les dates de fin de gouvernement indiquées sont celles auxquelles les exécutifs ont donné leur démission qui, le cas échéant, ont entraîné la chute du gouvernement. Toutefois, chaque gouvernement reste officiellement en fonction jusqu'à l'élection de son successeur, chargé entretemps de la gestion des seules affaires courantes. Lorsqu'une seule date est donnée, cela signifie que le gouvernement en question a démissionné le jour même de son élection. Sinon, la raison de la fin de l'exécutif en place est la tenue d'une élection provinciale.

28 mai 1999 - 19 mars 2001 - 1er gouvernement :
  • Président : Jean Lèques (RPCR, démissionnaire) ;
  • Vice-président : Léopold Jorédié (FCCI) ;
  • 11 membres : 7 RPCR-FCCI (6 RPCR, 1 FCCI), 4 FLNKS (2 UC, 1 Palika, 1 RDO).
3 avril 2001 - 13 novembre 2002 - 2e gouvernement :
  • Président : Pierre Frogier (RPCR) ;
  • Vice-présidente : Déwé Gorodey (FLNKS-UNI-Palika)
  • 11 membres : 7 RPCR-FCCI (6 RPCR, 1 FCCI), 3 FLNKS-UNI (1 Palika, 1 UC, 1 RDO), 1 UC.
  • Remaniement du 9 août 2002 : 11 membres : 8 RPCR-FCCI (7 RPCR, 1 FCCI), 2 FLNKS-UNI (1 Palika, 1 RDO), 1 UC (démissionnaire).
28 novembre 2002 - 9 mai 2004 - 3e gouvernement :
  • Président : Pierre Frogier (RPCR-Rassemblement-UMP) ;
  • Vice-présidente : Déwé Gorodey (FLNKS-UNI-Palika) ;
  • 10 membres : 7 RPCR-FCCI (6 RPCR, 1 FCCI), 2 FLNKS-UNI (1 Palika, 1 UC dissident), 1 UC.
10 juin 2004 - 4e gouvernement :
  • Présidente : Marie-Noëlle Thémereau (Avenir ensemble) ;
  • Vice-présidente : Déwé Gorodey (FLNKS-UNI-Palika)
  • 11 membres : 5 Avenir ensemble, 3 Rassemblement-UMP (démissionnaires), 2 FLNKS-UNI-Palika, 1 UC.
24 juin 2004 - 23 juillet 2007 - 5e gouvernement :
  • Présidente : Marie-Noëlle Thémereau (Avenir ensemble, démissionnaire) ;
  • Vice-présidente : Déwé Gorodey (FLNKS-UNI-Palika) ;
  • 11 membres : 4 Avenir ensemble, 4 Rassemblement-UMP, 2 FLNKS-UNI-Palika, 1 UC.
6 août 2007 - 6e gouvernement :
  • Président : Harold Martin (Avenir ensemble) ;
  • Vice-présidente : Annie Beustes (Rassemblement-UMP) ;
  • 11 membres : 8 Avenir ensemble-Rassemblement-UMP (4 Avenir ensemble, 4 Rassemblement-UMP), 3 FLNKS (2 UNI-Palika, 1 UC, démissionnaires).
21 août 2007 - 10 mai 2009 - 7e gouvernement :
  • Président : Harold Martin (1re fois, Avenir ensemble) ;
  • Vice-présidente : Déwé Gorodey (FLNKS-UNI-Palika) ;
  • 11 membres : 7 Avenir ensemble-Rassemblement-UMP (4 Avenir ensemble, 3 Rassemblement-UMP), 4 FLNKS (2 UNI-Palika, 2 UC).
5 juin 2009 - 17 février 2011 - 8e gouvernement :
  • Président : Philippe Gomès (Calédonie ensemble) ;
  • Vice-président : Pierre Ngaiohni (FLNKS-UC)
  • 11 membres : 7 « Rassemblement républicain » (3 Calédonie ensemble, 3 Rassemblement-UMP, 1 LMD), 3 FLNKS-UC (démissionnaires), 1 UNI-Palika.
3 mars 2011 - 9e gouvernement :
  • Président : Harold Martin (2e fois, Avenir ensemble) ;
  • Vice-président : Gilbert Tyuienon (FLNKS-UC)
  • 11 membres : 4 Rassemblement-UMP - Avenir ensemble-LMD (2 Avenir ensemble, 2 Rassemblement-UMP), 4 FLNKS tendance UC (2 UC, 1 Parti travailliste, 1 RDO), 2 Calédonie ensemble (1 démissionnaire), 1 UNI-Palika.
17 mars 2011 - 10e gouvernement :
  • Président : Harold Martin (2e fois suite, Avenir ensemble) ;
  • Vice-président : Gilbert Tyuienon (FLNKS-UC)
  • 11 membres : 4 FLNKS tendance UC (2 UC, 1 Parti travailliste, 1 RDO), 3 Rassemblement-UMP - Avenir ensemble-LMD (2 Rassemblement-UMP, 1 Avenir ensemble), 3 Calédonie ensemble (1 démissionnaire), 1 UNI-Palika.
1er avril 2011 - 11e gouvernement :
  • Président : Harold Martin (2e fois suite, Avenir ensemble) ;
  • Vice-président : Gilbert Tyuienon (FLNKS-UC)
  • 11 membres : 4 Rassemblement-UMP - Avenir ensemble-LMD (2 Avenir ensemble, 2 Rassemblement-UMP), 3 FLNKS tendance UC (2 UC, 1 Parti travailliste), 3 Calédonie ensemble (1 démissionnaire), 1 UNI-Palika.
10 juin 2011 - 11 mai 2014 - 12e gouvernement :
  • Président : Harold Martin (2e fois suite, Avenir ensemble) ;
  • Vice-président : Gilbert Tyuienon (FLNKS-UC)
  • 11 membres : 4 Rassemblement-UMP - Avenir ensemble-LMD (2 Avenir ensemble, 2 Rassemblement-UMP), 3 FLNKS tendance UC (2 UC, 1 Parti travailliste), 3 Calédonie ensemble, 1 UNI-Palika.
5 juin 2014 - 16 décembre 2014 - 13e gouvernement :
  • Présidente : Cynthia Ligeard (FPU-Rassemblement-UMP) ;
  • Vice-président : Vacant
  • 11 membres : 3 FLNKS-UC - 3 Calédonie ensemble - 2 FPU-Rassemblement-UMP - 2 UNI-Palika - 1 UCF-MPC
1er avril 2015 - 19 août 2017 (élu le 31 décembre 2014) - 14e gouvernement :
  • Président : Philippe Germain (Calédonie ensemble) ;
  • Vice-président : Jean-Louis d'Anglebermes (FLNKS-UC) ;
  • 11 membres : 3 Calédonie ensemble - 3 FLNKS-UC - 2 UNI-Palika - 2 FPU-Rassemblement-UMP - 1 UCF-MPC
Depuis le 1er décembre 2017 (élu le 31 août 2017) - 15e gouvernement :
  • Président : Philippe Germain (Calédonie ensemble) ;
  • Vice-président : Jean-Louis d'Anglebermes (FLNKS-UC) ;
  • 11 membres : 5 Intergroupe Calédonie ensemble-Rassemblement-MPC (3 Calédonie ensemble, 2 Rassemblement-Les Républicains) - 3 FLNKS-UC - 2 UNI-Palika - 1 Républicains calédoniens

 

Liens utiles