Environnement et énergie

Par ex., 18/04/2021
Par ex., 18/04/2021
Comme l’ensemble du monde, la Nouvelle-Calédonie a connu en 2020 des températures supérieures à la moyenne (+0,6°C) qui confirment le réchauffement climatique global.

Météo-France Nouvelle-Calédonie a dressé son bilan climatique 2020.

L’initiative « MobBiodiv'Restauration » porte sur les écosystèmes terrestres et continentaux, et ne concerne pas, par conséquent, les écosystèmes littoraux humides (ex. mangroves), aquatiques, humides et marins.

Deux appels à projets ont été initiés par l’Office français de la biodiversité (OFB) en Métropole et dans les Outre-mer.

Les thématiques des projets proposés doivent être en lien avec la préservation et la gestion de l’environnement et des ressources naturelles (© PNMC/Nicolas Petit).

Deux nouveaux appels à projets, « Nouvelle-Calédonie innovation » et « Nouvelle-Calédonie filières » ont été lancés par le gouvernement et l’État pour accompagner des projets innovants d’entreprises calédoniennes.

Lors de l’inauguration de la station hydrogène d’EEC, les invités ont pu bénéficier d’explications détaillées du chef de projet.
18 décembre 2020
Environnement et énergie

Coup d’envoi de la filière « hydrogène vert », mercredi 16 décembre, lors de présentation de deux véhicules à hydrogène et de leur station de rechargement.

Jean-Pierre Djaïwé, membre du gouvernement en charge des questions environnementales, a eu l’honneur de lire la Déclaration de Vemööre, depuis la Communauté du Pacifique (CPS) à Nouméa.

Mission accomplie pour la 10e Conférence du Pacifique insulaire sur la conservation de la nature et les aires protégées avec l’adoption le 26 novembre de la Déclaration de Vemööre, une première dans l’histoire de cet événement.

La semaine prochaine, pour les besoins d’une étude, l’eau de la Tontouta sera teintée par un produit vert inoffensif.

Un exercice de simulation d’une pollution dans la rivière Tontouta débutera lundi 30 novembre. Un colorant sans danger y sera déversé afin d’étudier sa propagation.

« Il est essentiel de renforcer la coopération afin de pouvoir, ensemble, affronter les mutations en cours et construire une résilience commune », a déclaré le président du gouvernement.

Lancée officiellement mardi 24 novembre depuis la Communauté du Pacifique à Nouméa, la 10e conférence du Pacifique insulaire pour la conservation de la nature et les aires protégées réunit virtuellement plus de 1 000 participants de la région.

La présentation du Livre bleu s’est déroulée en présence notamment du président du CMNC, Philippe Darrason, du membre du gouvernement, Christopher Gygès, et des représentantes des provinces Sud et Îles, Naïa Wateou et Chérifa Linossier.

Réalisé par le Cluster Maritime de Nouvelle-Calédonie (CMNC), avec le soutien du gouvernement, le Livre bleu a été remis officiellement le 6 novembre.

Le ministre Sébastien Lecornu, le président du gouvernement Thierry Santa et le haut-commissaire Laurent Prévost ont été accueillis avec colliers de fleurs et chapeaux tressés.

Accompagné par le président Santa, le ministre des Outre-mer s’est rendu à l’île des Pins, mercredi 28 octobre.