La sécurité publique change de tête

17 juillet 2017

Société

Alain Martinez a officiellement pris ses fonctions le 10 juillet.

Alain Martinez a officiellement pris ses fonctions le 10 juillet.

La cérémonie d’installation du nouveau directeur de la sécurité publique s’est déroulée ce jeudi 13 juillet à l’Hôtel de police. En provenance du Haut-Rhin, Alain Martinez succède à Francis Rota.

Tour à tour commissaire de police, commissaire principal et commissaire divisionnaire, directeur départemental de la sécurité publique depuis vingt-deux ans, le commissaire général Alain Martinez vient d’être investi dans ses nouvelles fonctions de directeur de la sécurité publique et de commissaire central de Nouméa. Il y a tout juste un an, le 13 juillet 2016, il était promu Chevalier de la Légion d’honneur. En provenance de Mulhouse (Haut-Rhin), il effectue à 61 ans sa première expérience ultramarine. À Nouméa, où il a trouvé « des effectifs motivés », il s’efforcera « d’apporter sa pierre à l’édifice ».

Ses priorités concerneront « la grosse problématique de l’alcoolisme », mais aussi les cambriolages et les dégradations des établissements scolaires. Le nouveau chef de la sécurité publique s’avoue « enchanté à tous points de vue ». Il est ici pour trois ans, peut-être quatre. « Mais vu l’accueil que j’ai reçu, je pense que je vais faire le maximum ! », lâche-t-il en souriant.

 

 

Alain Martinez (à droite) aux côtés du haut-commissaire et des représentants des plus hautes autorités du pays dont Philippe Germain, président du gouvernement, et les deux députés calédoniens.

Alain Martinez (à droite) aux côtés du haut-commissaire et des représentants des plus hautes autorités du pays dont Philippe Germain, président du gouvernement, et les deux députés calédoniens.

 

 

 

 

Restez notifié par mail à chaque nouveau communiqué