Partez comme traducteur aux JO de PyeongChang !

 Partez comme traducteur  aux JO de  PyeongChang !

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lance un appel à manifestation d’intérêt auprès de ses États et gouvernements membres afin qu’ils participent à la prise en charge de dix volontaires médiateurs linguistiques pour les Jeux Olympiques (9-25 février) et Paralympiques (9-18 mars) d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud.

La mission des volontaires consiste à travailler sur cet événement planétaire en qualité de traducteurs-interprètes, notamment à destination de la presse, des sportifs et des membres des délégations francophones. Cinq volontaires seront recrutés pour les Jeux Olympiques, du 23 janvier au 28 février 2018. Cinq autres pour les Jeux Olympiques et Paralympiques, du 23 janvier au 21 mars 
2018, avec une semaine de pause maximum.

Le comité d’organisation de PyeongChang 2018 prendra en charge l’hébergement, le transport entre le lieu de résidence et les sites olympiques les jours de travail, trois repas par jour sur le site olympique d’affectation et l’assurance (accident de travail) couvrant les activités des volontaires sur place.                    

De son côté, l’État ou le gouvernement membre de l’OIF
financera le billet d’avion aller/retour entre le lieu de résidence et Séoul, l’assurance-voyage pour la durée du volontariat et l’indemnité forfaitaire destinée à contribuer aux frais de séjour, de transport, de communication…

Les volontaires francophones seront encadrés par le responsable du service linguistique du comité d’organisation de PyeongChang 2018.

 

Conditions de recrutement :

  • être âgé de 18 ans et plus à l’ouverture des Jeux (être né avant le 9 février 2000) ;

 

  • afficher une bonne maîtrise du français et de l’anglais (celle du coréen constituera un atout). 


 

CV et lettre de motivation à faire parvenir avant le vendredi 15 septembre à : cedric.chan-yone@gouv.nc

 

Plus d’informations sur : https://www.francophonie.org/appel-jeunes-interpretes-JO-Pyeongchang-47900.html

 

Une convention entre l’OIF et le comité d’organisation des Jeux

 

Pour affirmer le français comme langue de référence des Jeux olympiques, un Grand Témoin de la Francophonie veille, lors de chaque édition des Jeux d’été et d’hiver, à l’usage et à la visibilité du français dans le déroulement des Jeux et leur environnement. Le 23 mars 2017, ce Grand Témoin, Fleur Pellerin, a signé, au nom de la Secrétaire générale de l’OIF, une convention relative à l’usage et à la promotion de la langue française et de la francophonie aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018.
 Avec l’appui de ses États et gouvernements membres, l’OIF accompagne ainsi le comité d’organisation, notamment par la mise à disposition de volontaires médiateurs ayant le français et l’anglais dans leur combinaison linguistique.

 

Partez comme traducteur  aux JO de  PyeongChang !

 

 

 

Restez notifié par mail à chaque nouveau communiqué