99e anniversaire de l'armistice de 1918

13 novembre 2017

Société

La commémoration du 11 novembre s'est déroulée en présence du président du gouvernement Philippe Germain.

La commémoration du 11 novembre s'est déroulée en présence du président du gouvernement Philippe Germain.

La cérémonie pour la commémoration de la signature de l'armistice le 11 novembre 1918 a eu lieu samedi matin, place Bir-Hakeim, à Nouméa. Un hommage particulier a été rendu au tirailleur Kalepo Wabete.

Organisée par le Haut-commissariat et les Forces armées de Nouvelle-Calédonie, la cérémonie a réuni autorités civiles et militaires, et anciens combattants, afin d'honorer la mémoire des soldats calédoniens tués pendant la Première guerre mondiale. La gerbe du gouvernement a été déposée aux monuments aux morts par son président, Philippe Germain.

 

L’arrivée du cercueil contenant les restes mortels de Kalepo Wabete.

L’arrivée du cercueil contenant les restes mortels de Kalepo Wabete.

 

 

Après la minute de silence et La Marseillaise, un hommage a été rendu à Kalepo Wabete dont le corps vient d’être rapatrié en Nouvelle-Calédonie afin d'être inhumé l'après-midi même à Tiga, son île natale.

Après s'être recueillis devant son cercueil, le Haut-commissaire Thierry Lataste et Boula Wejième, petit-fils du tirailleur ont tous deux prononcés un discours émouvant.

« Grand-père Kalepo, honneur, hommage et respect à toi et à tous les autres grands-pères du pays, anciens combattants de la Grande Guerre – Kanak, Européens, Tahitiens, Wallisiens, Néo-Hébridais, Indochinois – morts ou disparus, revenus dans leur terre natale, ou reposant encore dans les nécropoles militaires en France, dans le silence, la solitude et l’anonymat », a ainsi déclaré le descendant de Kalepo.

 

Boula Wejième, le petit-fils du tirailleur, aux côtés du Haut-commissaire.

Boula Wejième, le petit-fils du tirailleur, aux côtés du Haut-commissaire.

 

 

Des élèves de l’atelier centenaire de la Première guerre mondiale du collège Baudoux ont lu leurs poèmes.

Des élèves de l’atelier centenaire de la Première guerre mondiale du collège Baudoux ont lu leurs poèmes.

 

Honoré jusqu'à Paris

Le mercredi 8 novembre, lors de la cérémonie d'hommage aux soldats ultramarins, la flamme du tombeau du soldat inconnu a été ravivée en l'honneur de Kalepo Wabete. Parmi les personnalités présentes, la ministre de l'Outre-mer, Annick Girardin, Philippe Dunoyer, Philippe Gomès, Gérard Podja, Rock Wamytan, ainsi que l'équipe des All Blacks. De mémoire de Calédoniens, un chant en langue kanak, a retenti pour la première sous l'Arc de Triomphe.

 

 

 

 

 

 

Sur le même sujet

Restez notifié par mail à chaque nouveau communiqué