En souvenir de l’esclavage

16 mai 2018

Société

La cérémonie a rassemblé les représentants des institutions civiles et militaires et la communauté des Antilles-Guyane. ©HC988.

La cérémonie a rassemblé les représentants des institutions civiles et militaires et la communauté des Antilles-Guyane. ©HC988.

La journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions a été célébrée au monument aux morts de la place Bir-Hakeim, jeudi 10 mai. Elle s’est déroulée en présence du secrétaire général, Alain Marc, qui représentait le gouvernement.

 

La cérémonie a débuté par la lecture d’un extrait des Mémoires des esclavages, œuvre du poète martiniquais Edouard Glissant : « Nous, descendants de ceux qui ont souffert l’esclavage, nous héritons de ce qu’ils ont accompli, leur patience et leur ténacité, l’humilité avec laquelle ils ont maintenu la mémoire du pays d’avant. »

Les autorités civiles et militaires ont ensuite procédé à un dépôt de gerbe, en souvenir des souffrances infligées par l’esclavage.

Les autorités civiles et militaires ont ensuite procédé à un dépôt de gerbe, en souvenir des souffrances infligées par l’esclavage.