Concertations pour un Pacifique plus propre

Concertations pour un Pacifique plus propre

19 novembre 2021

Environnement et énergie Relations extérieures

« Le temps presse », a  insisté Joseph Manauté lors de l’ouverture de la 3e table ronde océanienne pour un Pacifique propre (« Clean Pacific roundtable »).

« Le temps presse », a insisté Joseph Manauté lors de l’ouverture de la 3e table ronde océanienne pour un Pacifique propre (« Clean Pacific roundtable »).

La Nouvelle-Calédonie accueille la troisième table ronde océanienne pour un Pacifique propre qui se tient en présentiel et en visioconférence du 16 au 25 novembre. Au nom du 17e gouvernement, Joseph Manauté, chargé de l’environnement, a ouvert les échanges qui réunissent 26 pays et territoires de la région.

Depuis 2016, le Programme régional océanien pour la protection de l’environnement (PROE) organise, tous les deux ans, une table ronde sur la thématique des déchets et des pollutions dans le Pacifique. À l’initiative du cluster Acotred Pacifique, principal représentant des acteurs calédoniens de la gestion des déchets, et en lien avec le gouvernement, la Nouvelle-Calédonie est devenue le pays hôte de la troisième édition de l’événement. « La Nouvelle-Calédonie veut partager son savoir-faire, valoriser ses filières et ouvrir le marché à l’échelle régionale, a déclaré Joseph Manauté dans son discours d’ouverture le 16 novembre. Cette table ronde nous donne l'opportunité d’aider les autres pays et territoires à renforcer leurs capacités mais également de bénéficier de l'expertise de chaque territoire ». Cette année, les échanges s’articulent plus particulièrement autour de trois thèmes : l’économie circulaire, l’innovation et les partenariats public-privé et enfin la sensibilisation à la gestion des déchets (montrer le lien entre la population et les déchets).

Le programme se décline jusqu’au 25 novembre.

Le programme se décline jusqu’au 25 novembre.

Stratégie régionale de gestion des déchets

Avec 100 participants en 2016, 200 en 2018, la table ronde pour un Pacifique propre est la plus grande conférence régionale sur la problématique de la gestion des déchets. Ses objectifs sont de lancer des initiatives à fort impact et de permettre aux acteurs régionaux et nationaux de coopérer à la mise en œuvre de la stratégie régionale de gestion des déchets et de la pollution du Pacifique 2016-2025 (« Cleaner Pacific 2025 »). « Depuis son adoption, de nombreuses actions ont été menées et de nombreuses mesures ont été prises pour améliorer la gestion des déchets et la pollution, a rappelé Joseph Manauté. À présent, il nous reste quatre ans pour atteindre les objectifs du plan 2016-2025 qui visent à réduire les menaces engendrées par les différents types de déchets et les produits chimiques, et promouvoir le développement durable de la région ».

La session d’ouverture s’est déroulée en visioconférence.

La session d’ouverture s’est déroulée en visioconférence.

Ambitions

À titre d’exemple, la Nouvelle-Calédonie a accentué ses efforts pour résorber les dépotoirs sauvages, organiser la collecte de déchets, développer les filières de recyclage, de réutilisation ou de valorisation. Sans oublier la réglementation qui interdit progressivement d'ici à 2022 l'utilisation de tous les objets en plastique à usage unique. Au niveau régional, les pays et territoires insulaires du Pacifique se sont engagés, le 10 décembre dernier, dans la négociation d’un accord contraignant pour lutter contre la pollution plastique et renforcer le multilatéralisme environnemental. « Nous devons être plus ambitieux, agir efficacement et former une coalition régionale et transformatrice (…) afin de  trouver des solutions politiques et techniques pour faire face à cette crise environnementale », a souhaité le membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en conclusion de son allocution.

Événement local

En raison de la crise sanitaire mondiale, la troisième édition de la table ronde pour un Pacifique propre a été repoussée de 2020 à 2021 et se tient sous un format numérique. Toutefois, le cluster Acotred Pacifique organise également des rencontres pour réunir les acteurs locaux  pendant la deuxième partie de l’événement. Ces séquences seront consacrées à l'économie circulaire, aux innovations technologiques avec des partenariats public-privé et au recyclage. Le dernier jour, le jeudi 25 novembre, des visites d’installation de traitement des déchets sont aussi prévues.

Inscriptions sur : https://www.acotred.nc/table-ronde-pacifique-propre-2021/ 

Liens utiles