Le Fonds Pacifique soutient des projets calédoniens

Le Fonds Pacifique soutient des projets calédoniens

20 avril 2021

Relations extérieures

Le projet du gouvernement, intitulé « Un référentiel pour l’habitat océanien », a obtenu un cofinancement de 4,8 millions de francs du Fonds Pacifique (photo d’archives, mairie de Hienghène).

Le projet du gouvernement, intitulé « Un référentiel pour l’habitat océanien », a obtenu un cofinancement de 4,8 millions de francs du Fonds Pacifique (photo d’archives, mairie de Hienghène).

En raison de la crise sanitaire, le 35e comité directeur du Fonds Pacifique s’est tenu sous la forme d’une consultation à domicile des dossiers candidats. Au total, près de 51 millions de francs ont été alloués à des projets calédoniens.

Le comité directeur du Fonds Pacifique a arrêté la liste des projets qui bénéficieront cette année du soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans le cadre du Fonds Pacifique, soit une enveloppe de près de 213 millions de francs (environ 1,8 million d’euros). La crise sanitaire, liée à la pandémie de Covid-19, a empêché les membres du comité directeur de se réunir comme prévu. Alors, une fois n’est pas coutume, les 55 dossiers ont été sélectionnés dans le cadre d’une consultation à domicile. Le Fonds Pacifique vient en appui d’actions de coopération régionale menées par la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis-et-Futuna, qui impliquent au moins un État ou territoire non-français de la zone. Cet outil contribue ainsi à l’intégration régionale de ces territoires français.

Projet porté par le gouvernement

L’édition 2021 a vu 17 dossiers calédoniens retenus pour un soutien global de près de 51 millions de francs (424 000 euros). Parmi les projets phare, figure celui de la direction des Achats, du patrimoine et des moyens du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Il vise à étudier l’habitat océanien et à dresser un référentiel de normes de construction en intégrant une vision de développement durable, alors que la Nouvelle-Calédonie est elle-même engagée dans une réforme de la construction. « Ce projet s’inscrit dans une démarche d’ouverture, de mutualisation des compétences et de partage des expériences afin de capitaliser sur ce qui rassemble les Océaniens : leur mode de vie, leurs relations sociales fortes, leur rapport à l’habitat, explique Vaimu’a Muliava, membre du gouvernement en charge du logement et de l’urbanisme. Il s’agit également de formaliser les savoir-faire traditionnels pour que les produits qui en résultent entrent dans l’ère de l’économie de marché. C’est le meilleur moyen de les conserver ».
« Cette action offre des perspectives locales, mais surtout régionales de réflexion autour de ce concept d’habitat océanien dont il faut absolument, à la lumière des enjeux climatiques de notre siècle, définir les contours techniques tout en l’inscrivant dans son environnement naturel et culturel »
, poursuit-il.

Santé, gestion des déchets, francophonie

Dans un autre domaine, celui de la santé, un projet de l’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie porte sur le renforcement de la surveillance de maladies infectieuses telles que la dengue et le paludisme (en partenariat avec le Vanuatu). Autre initiative soutenue, l’organisation en fin d’année d’une table ronde sur la gestion des déchets par le cluster calédonien Acotred, en lien avec le Programme Régional Océanien pour l’Environnement (PROE). Par ailleurs, la Nouvelle-Calédonie cofinance le projet « Pasifika FLE » déposé à Fidji. Ce partenariat, avec l’Alliance française de Suva, permet depuis plusieurs années à de jeunes Calédoniens, diplômés de l’UNC, d’acquérir une première expérience professionnelle dans l’enseignement de la langue française à Fidji et à Tonga. Un bel exemple de coopération régionale au service de la jeunesse.

 

Liste des projets calédoniens retenus

 

  • Un référentiel pour l'habitat océanien, par la direction des Achats, du patrimoine et des moyens du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (régional)* ;
  • Les signes de la vie, capsules vidéo pour la communication avec les malentendants, par AVcom (Papouasie-Nouvelle-Calédonie) ;
  • Développement et promotion de l’agroforesterie dans la région Pacifique, porté par l’Union internationale de conservation de la nature, (Fidji, Polynésie française) ;
  • Salon international du livre Océanien (SILO), par la Maison du livre de la Nouvelle-Calédonie (régional) ;
  • Le son de la peur : les ultrasons peuvent-ils contribuer à la lutte intégrée contre le papillon piqueur de fruits en Nouvelle-Calédonie ?, par l’IAC(Nouvelle-Zélande) ;
  • Immunité des populations du Vanuatu et de Nouvelle-Calédonie contre les maladies transmises par les moustiques, par l’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie (Vanuatu) ;
  • Évaluation de la dynamique des écosystèmes marins côtiers, par l’IRD, (Australie) ;
  • Projection de moyens humanitaires dans la zone Pacifique Sud, par la délégation territoriale de la Croix-Rouge française (régional, Mélanésie) ;
  • Formation de policiers aux tactiques d’intervention face aux violences urbaines, par la direction territoriale de la Police nationale (Papouasie-Nouvelle-Guinée) ;
  • Formation de policiers à la protection des hautes personnalités, par la direction territoriale de la Police nationale (Vanuatu) ;
  • Festival international du cinéma des peuples Ânûû-rû Âboro, par l’association Ânûû-rû Âboro (régional) ;
  • OH Lepto : renforcement de compétences dans le secteur de la santé humaine et animale (leptospirose), par l’Institut Pasteur de Nouvelle- Calédonie (Fidji, Vanuatu) ;
  • OSS NC 2021 : séminaire technologique, technique et scientifique de géomatique, par INSIGHT SAS (régional) ;
  • The Pacific Journal, création d’un média d’information en ligne sur les territoires du Pacifique, par The Pacific Journal (régional) ;
  • Noumea Women’s Forum, organisation d'un forum sur le leadership féminin dans le Pacifique, par la province Sud (régional) ;
  • Projet tongien pour la résilience climatique, par Environnement de la Mine au Récif SARL, (Tonga) ;
  • Clean Pacific Roundtable 2021, par le cluster Acotred Pacifique, en partenariat avec le Programme Régional Océanien pour l’Environnement (PROE), (régional).
* (pays partenaire)

 

Sur le même sujet