Attribution des secteurs du 15e gouvernement

07 décembre 2017

Politique

Cinq jours après l’élection de son président et vice-président, le 15e gouvernement s’est réuni le 6 décembre pour sa première séance.

Cinq jours après l’élection de son président et vice-président, le 15e gouvernement s’est réuni le 6 décembre pour sa première séance.

Le gouvernement a procédé à l’attribution des secteurs entre les onze membres du 15e gouvernement qu’ils auront pour mission d’animer et de contrôler, dans la limite des compétences dévolues à la Nouvelle-Calédonie.

« Le gouvernement est au travail ! », a annoncé avec satisfaction son nouveau porte-parole, Nicolas Metzdorf, à l’issue de la première séance du 15e gouvernement. Une séance à « l’ordre du jour conséquent » – en raison de la période des affaires courantes de ces derniers mois – qui a débuté par l’attribution des secteurs. Celle-ci s’est faite conformément « à la déclaration commune entre les groupes politiques du Congrès qui a permis la mise en place effective du gouvernement le 1er décembre. Chaque membre a été traité avec respect dans le choix des secteurs qui, mis à part quelques ajustements, n’ont pas tellement bougé », a poursuivi Nicolas Metzdorf avant d’énoncer la nouvelle répartition.

 

- Philippe Germain, président du gouvernement, est chargé d’animer et de contrôler le secteur de l’économie et du commerce extérieur, de la fiscalité, des questions de recherche et d’innovation, des relations extérieures et de la sécurité civile. Il est également chargé de la coordination de la protection de l’enfance et de la jeunesse et du plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance.

 

- Jean-Louis d’Anglebermes, vice-président du gouvernement, est chargé d’animer et de contrôler le secteur du travail, de l’emploi, du dialogue social et de la formation professionnelle. Il est également chargé de la mise en place de la banque postale et des relations avec le Conseil économique, social et environnemental (Cese) de la Nouvelle-Calédonie.

 

- Cynthia Ligeard est chargée d’animer et de contrôler le secteur de la fonction publique, du logement et de la sécurité routière.

 

- Hélène Iékawé est chargée d’animer et de contrôler le secteur de l’enseignement. Elle est également chargée de la mise en place du service civique et du suivi des questions relatives à l’enseignement supérieur.

 

- Bernard Deladrière est chargé d’animer et de contrôler le secteur de l’économie numérique, des questions juridiques (droit civil, droit de l’urbanisme et droit des assurances). Il est également chargé des relations avec les provinces et les communes, de la modernisation de l’administration et de l’évaluation des politiques publiques, du suivi des questions relatives à la francophonie et du suivi des transferts de compétences.

 

- Gilbert Tyuiénon est chargé d’animer et de contrôler le secteur des infrastructures publiques, du transport aérien domestique et international, du transport terrestre et maritime. Il est également chargé du suivi du schéma d'aménagement et de développement de la Nouvelle-Calédonie « NC 2025 ».

 

- Didier Poidyaliwane est chargé d’animer et de contrôler le secteur des affaires coutumières, de l’écologie et du développement durable. Il est également chargé des relations avec le Sénat coutumier et les conseils coutumiers, des terres coutumières.

 

- Déwé Gorodey est chargée d’animer et de contrôler le secteur de la culture, de la condition féminine et de la citoyenneté.

 

- Christopher Gygès est chargé d’animer et de contrôler le secteur de la protection sociale, de la famille, de la solidarité et du handicap et de la protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse.

 

- Nicolas Metzdorf, porte-parole du gouvernement, est chargé d’animer et de contrôler le secteur du budget, de l’énergie, de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et de la communication audiovisuelle. Il est également chargé de la politique de l’eau, du suivi des questions monétaires et de crédit et des relations avec le Congrès de la Nouvelle-Calédonie.

 

- Valentine Eurisouké est chargée d’animer et de contrôler le secteur de la santé, de la jeunesse et des sports.

 

Nicolas Metzdrof, porte-parole du gouvernement, a animé la conférence de presse du gouvernement.

Nicolas Metzdrof, porte-parole du gouvernement, a animé la conférence de presse du gouvernement.

 

 

 

Les nouveaux membres

Le 15e gouvernement de la Nouvelle-Calédonie compte trois nouveaux membres :

 

Didier Poidyaliwane

Didier Poidyaliwane a occupé jusqu’à aujourd’hui la fonction de directeur général adjoint de l’Agence de développement rural et d’aménagement foncier (Adraf), établissement public d’État qu’il a intégré dès 1997. Il était également 4e vice-président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) depuis 2010. Ses secteurs au gouvernement étaient auparavant contrôlés par Anthony Lecren. 

 

 

Christopher Gygès

Christopher Gygès a déjà occupé la fonction de conseiller au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, d’abord auprès du membre chargé de la fonction publique, puis à partir de 2011 auprès du membre chargé de la fiscalité, du budget et de l’énergie. Les secteurs qu’il contrôle au gouvernement étaient ceux d’Isabelle Champmoreau. 

 

 

Nicolas Metzdorf

Depuis 2014, Nicolas Metzdorf était élu à la province Sud, où il a présidé la commission de développement rural, et au Congrès, où il a travaillé sur plusieurs textes concernant l’agriculture, notamment dans le cadre du code rural et pastoral. Depuis août 2015, il présidait l’Agence pour la prévention et l’indemnisation des calamités agricoles (Apican). Parmi ses secteurs au gouvernement, il s’est vu attribuer en toute logique l’agriculture, l’élevage et la pêche, jusque-là contrôlés par Philippe Germain.

 

 

 

Sur le même sujet

Restez notifié par mail à chaque nouveau communiqué