Retour à l’école en douceur

Retour à l’école en douceur

08 février 2022

Éducation et formation

Isabelle Champmoreau, vice-présidente du gouvernement, chargée de l’enseignement, Georges Naturel, maire de Dumbéa, Gil Brial 2e vice-président de la province sud en charge de l’éducation et Marie-Josée Barbier, présidente  de la commission de l'enseignem

Isabelle Champmoreau, vice-présidente du gouvernement, chargée de l’enseignement, Georges Naturel, maire de Dumbéa, Gil Brial 2e vice-président de la province sud en charge de l’éducation et Marie-Josée Barbier, présidente de la commission de l'enseignem

Le gouvernement en partenariat avec la province Sud et la commune de Dumbéa propose, aux élèves de CE1 et de sixième de la commune, un dispositif innovant appelé « Vacances apprenantes » dont l’objectif est de leur offrir l’opportunité de reprendre progressivement et sereinement le chemin de l'école.

L'opération a débuté lundi et s’achèvera jeudi à l'école Bardou et au collège de Koutio.  Des enseignants volontaires du premier et du second degré se sont mobilisés pour accueillir  les élèves : les matinées sont consacrées à des révisions sur les fondamentaux (français, mathématiques) sous forme ludique,  et les après-midis les éducateurs de la commune proposent des activités artistiques, culturelles et sportives. L’objectif étant de leur aménager des temps d’actions collectives partagées pour renouer des liens sociaux distendus par l’impact de la crise sanitaire. Le déjeuner sur place est offert par la commune de Dumbéa.

 

Isabelle Champmoreau à l’écoute des premiers enfants bénéficiaires de ce dispositif.

Isabelle Champmoreau à l’écoute des premiers enfants bénéficiaires de ce dispositif.

 

Un dispositif volontaire

« Ce dispositif de réveil progressif des élèves a notamment été conçu pour les élèves qui ont eu beaucoup d’absences en raison des confinements. » a indiqué Marie-Laure Ukeiwe, de la direction de l’éducation et de la réussite à la province Sud.

« Il s’agit d’un dispositif basé sur le volontariat, a ajouté Isabelle Champmoreau, vice-présidente du gouvernement. Un point a été fait  au préalable avec les établissements et les familles afin de choisir les élèves. »

Les établissements ont été aménagés pour permettre le respect des gestes barrière.  Ainsi, l’école  Victorien Bardou, a réparti les élèves en trois groupes, avec trois zones de cours distinctes, pour que les groupes ne se croisent pas.

Georges Naturel, très intéressé par les motivations d’un jeune élève.

Georges Naturel, très intéressé par les motivations d’un jeune élève.

 

Consolider les apprentissages

 «  Les Vacances apprenantes ont vocation à assurer la consolidation des apprentissages et à contribuer à l’épanouissement personnel des élèves. » a précisé Isabelle Champmoreau. L'opération repose sur plusieurs dispositifs dont l'école ouverte  dans le respect des consignes sanitaires. 

« Il s’agit d’une mise en jambe pour les enfants, a ajouté Mme Despinoy, directrice de l’établissement Victorien Bardou. C’est un retour à l’école en douceur et cela leur permet de se préparer à la rentrée scolaire. »

Pour le maire de Dumbéa, Georges Naturel, l’objectif de cette opération est aussi de « redonner confiance  aux élèves ».

À l’issue de cette semaine d’expérimentation, un bilan sera réalisé avec les équipes afin de pouvoir développer cette initiative dans  d’autres communes.

 

Les matinées sont consacrées à des révisions sous forme ludique.

Les matinées sont consacrées à des révisions sous forme ludique.