Le centre médical unique de la Cafat sort de terre

12 novembre 2018

Santé et social

Christopher Gygès aux côtés notamment de Jean-Pierre Kabar, président de la Cafat et de Chantal Bouyé, 4e adjointe au maire de Nouméa.

Christopher Gygès aux côtés notamment de Jean-Pierre Kabar, président de la Cafat et de Chantal Bouyé, 4e adjointe au maire de Nouméa.

Christopher Gygès, le membre du gouvernement chargé de la protection sociale, a participé le 9 novembre à la pose de la première pierre du centre médico-social unique de la Cafat. Son ouverture est prévue en 2020.

Au cœur du quartier de Rivière-Salée, juste en face du pôle de services publics de la Ville de Nouméa, les palissades de chantier ont été dressées et les travaux ont débuté depuis le mois de septembre. Le futur centre médico-social unique de la Cafat, qui intégrera également celui du Receiving, sera implanté dans un « environnement urbain pertinent au plus près de sa patientèle et du nouveau réseau de transport en commun Néobus », a souligné Jean-Pierre Kabar le président de la Caisse. Christopher Gygès, le membre du gouvernement chargé notamment de la protection sociale, a tenu à féliciter « tous les acteurs de cette belle opération qui participera à l’amélioration du quotidien des Calédoniens en offrant un service de soins de proximité et de qualité ».

Une offre multidisciplinaire

L’ancien centre médical de Rivière-Salée a fermé ses portes en décembre 2016 et ses équipes ont rejoint celles du centre médical du Receiving pendant la durée des travaux. À terme, le nouveau centre médical offrira, sur un même site, l’ensemble des services médicaux que propose déjà la Cafat (radiologie, laboratoire d’analyses, cabinets médicaux, dentaires, salle de soins, infirmerie…) ce qui permettra d’améliorer la coordination des soins.

vue_centre_medical.jpg