Des collégiens mobilisés contre la dengue

Une action de sensibilisation aux arboviroses a eu lieu le 16 novembre au collège d’Apogoti.

Une action de sensibilisation aux arboviroses a eu lieu le 16 novembre au collège d’Apogoti.

La semaine des arboviroses, du 12 au 18 novembre, a aussi investi les établissements scolaires ! Comme au collège d’Apogoti, à Dumbéa, avec la belle initiative d’un élève de 6e qui a conçu un exposé, spécialement pour ses camarades, sur le thème des moustiques et des maladies qu’ils transmettent.

Comme chaque année, la direction des Affaires sanitaires et sociales (DASS) a pris son bâton de pèlerin pour mener auprès du grand public des actions de sensibilisation et de prévention contre la dengue, le chikungunya et le zika. Cette semaine des arboviroses, organisée en partenariat avec les provinces et les communes, se traduit sur le terrain par la mise en place de nombreux stands d’information dans les mairies, les marchés municipaux, les centres médico-sociaux… Sans oublier les actions au sein des établissements scolaires, comme par exemple dans les écoles de la province Sud inscrites au label « école en santé 2018 » qui bénéficient à cette occasion d’un matériel pédagogique (affiches, jeu des 7 familles, livret, etc.) mis à disposition par la DASS.  

Ambassadeur contre la dengue

Meldy, élève de 6e au collège d’Apogoti, s’est, quant à lui, senti l’âme d’un ambassadeur de la lutte contre la dengue. « Certains de mes camarades ne se rendent pas compte de la gravité de la maladie c’est pourquoi j’ai voulu faire cet exposé pour les sensibiliser ». Vivement encouragé par ses professeurs de technologie et de SVT, le jeune garçon de 11 ans a présenté son travail le 16 novembre à sa classe, en présence de Stéphane Chabaud, infirmier au service de santé publique de la DASS. Au programme, un exposé portant plus particulièrement sur l’Aedes aegypti, vecteur de la dengue, du chikungunya et du zika en Nouvelle-Calédonie, le cycle et le mode de vie du moustique, des conseils pour s’en protéger, mais aussi comment reconnaître les symptômes des maladies… Une présentation théorique ponctuée de moments d’interactivité et de séances de questions-réponses qui ont permis à l’infirmier de la DASS d’apporter des compléments d’information.

Transmission

« Il est primordial de sensibiliser les enfants et, à travers eux, de toucher les adultes car ce sont de très bons transmetteurs, se félicite Stéphane Chabaud. En plus, ils participent avec plaisir à ce type d’actions et sont beaucoup plus à l’écoute lorsque le message est délivré par un de leurs camarades qui leur donne des informations adaptées ». Preuve en est l’exposé de Meldy qui a su captiver son auditoire pendant près d’une heure ! Chaque élève est reparti avec un flyer d’information sur les arboviroses, un livret pédagogique et des petits jeux conçus par la DASS. Ainsi qu’avec  un rappel de la part de l’infirmier : « Vous êtes l’arme la plus importante contre la dengue ! »

Le point sur la dengue

Depuis 1er janvier 2018, 1 892 cas de dengue ont été confirmés (principalement de la dengue de type 2) et 184 personnes ont dû être hospitalisées. La maladie a entraîné deux décès les 15 mars et 22 mai. Il est à craindre une reprise épidémique dès le retour de la saison chaude si les foyers actuels ne sont pas détruits.

 

 

 

 

 

Sur le même sujet