Arboviroses : les élèves connaissent leur leçon !

Une séance de sensibilisation aux arboviroses a eu lieu à l’école Boletti.

Une séance de sensibilisation aux arboviroses a eu lieu à l’école Boletti.

À l’occasion de la semaine des arboviroses, les élèves du CM1 de l’école Christine-Boletti de Magenta ont présenté à leurs camarades de CE2 un exposé audiovisuel sur le thème des moustiques et des maladies qu’ils transmettent. Conçue par et pour des enfants, cette belle action de sensibilisation s’est achevée par la remise d’une “attestation anti-dengue” à chacun des jeunes participants.

Comme chaque année, la direction des Affaires sanitaires et sociales (DASS) organise ˗ en partenariat avec les provinces,  les mairies et l’Institut de formation des professions sanitaires et sociales ˗ la semaine des arboviroses. Dédiée à la prévention contre la dengue, le chikungunya et le zika, cette vaste campagne de communication à destination du grand public s’est tenue cette année du 2 au 8 octobre.

Tout au long de cette semaine, de nombreux stands d’information ont fleuri à travers la Calédonie.  De la Foire du Pacifique au Médipôle, en passant par le marché de Bourail ou encore la place Sagato de Dumbéa (Koutio), la DASS et ses partenaires ont occupé le terrain  pour rappeler aux habitants les bons gestes à adopter : destruction des gîtes larvaires, utilisation de moyens de protection individuelle et consultation d’un médecin en cas de symptômes.

 

couv_3.jpg

 

Mobilisation tous azimuts

Et alors que les lecteurs des Nouvelles calédoniennes découvraient dans leur édition du vendredi 6 octobre un dépliant sur les arboviroses et un sac poubelle rouge biodégradable destiné à recevoir les déchets pouvant constituer des gîtes larvaires, des sessions de sensibilisation se déroulaient aussi dans les établissements scolaires. Comme à l’école Christine-Boletti de Magenta où les élèves de la classe de CM1 présentaient à leurs camarades de CE2 un montage vidéo réalisé par leurs soins (lire ci-dessous). Un exposé audiovisuel composé de dessins commentés par les élèves pour expliquer le cycle du moustique, comment s’en protéger, quels sont les symptômes de la dengue, etc.

« C’est la deuxième année consécutive que je fais participer ma classe à la semaine des arboviroses, explique maîtresse Françoise, en charge du CM1. Ce projet pédagogique responsabilise les élèves face à leurs camarades de CE2 et les rend acteurs de la prévention ». Dits avec des mots d’enfants, les messages gagnent en effet en clarté, mais aussi en écoute, auprès des jeunes oreilles.

Le message est passé

Tout comme les élèves, la chef du bureau de la prévention et des programmes de santé publique de la DASS, Anne Pfannstiel, a suivi l’exposé avec attention. « C’est un travail remarquable, les dessins des enfants sont très beaux », a-t-elle souligné, avant de participer, à leurs côtés, au quiz écrit proposé à l’issue du visionnage. Après une correction orale du questionnaire animée par les CM1, les élèves de CE2 ont regagné leur salle de classe en arborant chacun fièrement une “attestation anti-dengue”. Synonyme d’une leçon sur les arboviroses bien retenue !

 

L’avis des CE2

dsc_0100_web.jpg

 

  • « Je croyais que la dengue, c’était un microbe… En fait, c’est un virus. » (Natsuko, à gauche)
  • « Pour ne pas avoir de moustiques à la maison, il faut vider les récipients dans le jardin toutes les semaines. Je le dirai à mes parents. » (Lizie, au centre)
  • « Les CM1 ont fait un beau travail, on a tout compris et maintenant on fera plus attention aux moustiques ! » (Lara, à droite)

Point sur la dengue

Du 5 janvier au 1er septembre 2017, l’épidémie de dengue a causé onze décès et 4 400 cas confirmés, dont 595 ont nécessité une hospitalisation.

Le contexte épidémiologique montre une diminution du nombre de cas avec la persistance d’une co-circulation des virus de sérotypes 1, 2 et 3. Le sérotype 2 devenant majoritaire, une reprise épidémique est à craindre dès le retour de la saison chaude si les foyers actuels ne sont pas détruits.

 

 

 

 

 

 

Sur le même sujet

Restez notifié par mail à chaque nouveau communiqué