Coup d’accélérateur pour les filières d’excellence

Coup d’accélérateur pour les filières d’excellence

22 octobre 2020

Économie Numérique

Christopher Gygès a ouvert le quatrième atelier dédié à la « Green Tech » le 20 octobre au gouvernement.

Christopher Gygès a ouvert le quatrième atelier dédié à la « Green Tech » le 20 octobre au gouvernement.

Le gouvernement a lancé des ateliers de travail sur les filières d’excellence calédoniennes examinées sous le prisme des nouvelles technologies. Leur restitution permettra d’alimenter le Grand débat du numérique qui se tiendra à l’occasion du salon Diginova

« Tech for good » est le mot d’ordre de ces travaux ou comment mettre la technologie au service des enjeux économiques et sociétaux. Sous l’impulsion de Christopher Gygès et Vaimu’a Muliava, respectivement en charge de l’économie numérique et de la transformation numérique, l’idée est de faire émerger les filières d’excellence pour lesquelles le numérique et l’innovation sont de véritables leviers de croissance. « Ce sont deux domaines où la Nouvelle-Calédonie a la capacité de se développer très fortement et qui peuvent améliorer la compétitivité des entreprises », a signalé Christopher Gygès.  

 

Experts et entrepreneurs

Pour cela, sept thématiques (lire l’encadré), balayant l’ensemble des secteurs d’activité représentés en Nouvelle-Calédonie, de la santé au maritime, en passant par la culture et le commerce, ont été définies. Chacune d’elles donne lieu à un atelier. Autour de la table, sont systématiquement réunis des représentants des services du gouvernement, des experts des domaines d’activité concernés et du numérique, ainsi que des gérants de start-up. À titre d’exemple, la session consacrée à la « Green Tech », qui lie économie durable et technologie, a rassemblé des spécialistes de la mine, de l’énergie, de l’agriculture et du numérique.

 

Feuille de route

La mission des intervenants est de lister précisément les secteurs d’activité liés à la thématique et de déterminer les défis propres à la Nouvelle-Calédonie, son avantage compétitif et les moyens dont elle dispose pour développer cet axe, ainsi que les clients potentiels notamment à l’export. Le fruit des réflexions des sept ateliers sera présenté le 29 octobre, lors d’un Grand débat dédié au numérique qui sera animé par les deux membres du gouvernement. À plus long terme, ces travaux alimenteront les projets et les feuilles de route du gouvernement, notamment en qui concerne les aides et les incitations fiscales des filières d’excellence. « Nous devons nous projeter davantage et mieux cibler les secteurs à développer pour mieux  les accompagner », a indiqué Christopher Gygès. Ces filières porteuses ont pour ambition de démarquer la Nouvelle-Calédonie dans la région, voire à l’international. De plus, des appels à projets seront initiés dès l’année prochaine afin de développer et d’inciter les porteurs de projets à se manifester dans ces domaines d’excellence.

 

Chaque atelier réunit une dizaine de participants.

Chaque atelier réunit une dizaine de participants.

 

Sept thématiques autour de la « Tech »

- La Green Tech : économie durable et technologie ;

- la Social Tech : solidarité, inclusion et technologie ;

- la Bio Tech : biotechnologie ;

- la Tech for Reef : économie de la mer et technologie ;

- la Tech for Culture : culture et technologie ;

- la Civic Tech : modernisation de l’administration ;

- la Tech for Services : filière numérique et services aux entreprises.

 

Sur le même sujet

Liens utiles

Liens utiles