La Grande collecte numérique, une opération durable et solidaire

La Grande collecte numérique, une opération durable et solidaire

23 novembre 2023

Société Numérique Emploi et travail

Christopher Gygès a présenté le dispositif de la Grande collecte, qui contribue à l’inclusion numérique, aux côtés des acteurs et partenaires de cette première édition.

Christopher Gygès a présenté le dispositif de la Grande collecte, qui contribue à l’inclusion numérique, aux côtés des acteurs et partenaires de cette première édition.

Pour sa première édition, la Grande collecte numérique, financée par le gouvernement et pilotée par le cluster Open NC est une réussite. Sur près de 300 ordinateurs collectés, 110 ordinateurs seront donnés à des associations sur l’ensemble du territoire. Christopher Gygès, membre du gouvernement chargé de l’économie numérique a participé mercredi 22 novembre, à la table-ronde de présentation de cette opération en faveur de l’inclusion numérique.

Après huit années de mise en œuvre du plan stratégique pour l'économie numérique (PSEN), le gouvernement s’est lancé en fin d’année 2022 dans la définition d’une nouvelle stratégie visant à accélérer le développement de l’économie numérique en Nouvelle-Calédonie. « On a lancé un programme sur l’inclusion numérique, dans la perspective que la société calédonienne soit mieux équipée et mieux formée au numérique. Un Calédonien sur deux n’a pas d’ordinateur et un sur trois ne sait pas ou mal utiliser les outils numériques », a souligné Christopher Gygès.   

La Grande collecte en faveur de l’inclusion numérique

La Grande collecte numérique s’inscrit dans cette évolution et vise à permettre aux publics en difficulté d’avoir accès au numérique, en autonomie ou de manière accompagnée, au sein de structures de proximité telles que les cases numériques, les maisons de quartier, ou les maisons communes.  Le dispositif consiste à récupérer des ordinateurs reformés venant d’entreprises calédoniennes pour les reconditionner et les donner à des associations qui œuvrent en faveur des  personnes éloignées du numérique.

Mehdi Hassouni, vice-président d’Open NC et Christopher Gygès, membre du gouvernement chargé de l’économie numérique, ont signé une convention de partenariat à l’occasion de la soirée de présentation de l’opération.

Mehdi Hassouni, vice-président d’Open NC et Christopher Gygès, membre du gouvernement chargé de l’économie numérique, ont signé une convention de partenariat à l’occasion de la soirée de présentation de l’opération.

 

Les structures déjà existantes et œuvrant au plus proche des personnes en difficulté avec le numérique ont besoin d’être soutenues et notamment en les équipant et en mettant en place des actions de médiation numérique pour elles et pour leurs bénéficiaires.

« Il y a encore beaucoup de gens au bord de la route en matière de numérique. Et c’est un problème notamment pour les institutions qui digitalisent beaucoup de leurs services », a remarqué Mehdi Hassouni, vice-président d’Open NC. « On avait aussi à cœur de répondre à la demande des associations qui ont besoin de moyens et de compétences pour réaliser leurs missions », a-t-il ajouté. 

Un programme vertueux

La Grande collecte numérique contribue en outre au développement de la filière de reconditionnement, qui existe déjà en Nouvelle-Calédonie. Les sociétés du secteur, ont par ailleurs été saluées pour l’effort fourni sur les tarifs des prestations. Le reconditionnement du matériel permet de générer des emplois localement et de développer un nouveau type d’activité dont la valeur ajoutée profite au territoire. Le fait de reconditionner des ordinateurs permet également de réduire la quantité de déchets. 70 à 80 % de l’empreinte carbone du numérique est lié à la production des équipements. Leur réutilisation permet d’éviter la fabrication et le recyclage de matériel neuf et donc d’économiser la production de plusieurs centaines de kilos de CO².

Kévin Hnassil, gérant de Renew PC, a participé au reconditionnement des PC réformés.

Kévin Hnassil, gérant de Renew PC, a participé au reconditionnement des PC réformés.

 

De la même façon, le développement d'une filière de réemploi structurée et professionnelle est une opportunité pour le territoire en termes de création d'emploi et  de valeur ajoutée non délocalisable. 

« Le message qu’on veut faire passer aux entreprises, c’est de ne pas jeter leurs ordinateurs, on peut leur donner une seconde vie », a indiqué Maeva Leroux, chargée de programme égalité numérique à la direction du Numérique et de la modernisation (DINUM).

Bilan et perspectives

Près de 300 ordinateurs réformés ont été récupérés auprès de neuf organismes donateurs (OPT-NC, SLN, SPILOG, SOCAFER, MC3, Groupama, FOL, Aircalin et Sodemo). 27 associations, réparties sur l’ensemble du territoire, se sont manifestées pour bénéficier des 110 ordinateurs réformés.

« On est surpris du nombre de personnes qui ont accepté de donner leur matériel informatique. L’information est bien passée et nous sommes ravis de pouvoir donner du matériel à des associations aux profils très variés aux quatre coins de la Nouvelle-Calédonie » a confié Mehdi Hassouni.

Pour la suite, les livraisons et les installations des ordinateurs auront bientôt lieu sur l’ensemble du territoire. Des actions de médiation numérique seront ensuite organisées auprès des bénéficiaires.

Liens utiles