Appel à projets innovants pour l'environnement

Appel à projets innovants pour l'environnement

24 décembre 2020

Environnement et énergie Économie

Les thématiques des projets proposés doivent être en lien avec la préservation et la gestion de l’environnement et des ressources naturelles (© PNMC/Nicolas Petit).

Les thématiques des projets proposés doivent être en lien avec la préservation et la gestion de l’environnement et des ressources naturelles (© PNMC/Nicolas Petit).

Deux nouveaux appels à projets, « Nouvelle-Calédonie innovation » et « Nouvelle-Calédonie filières » ont été lancés par le gouvernement et l’État pour accompagner des projets innovants d’entreprises calédoniennes. Les candidatures doivent être déposées avant le 15 mars 2021.

Dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), d’un montant total de 226,7 millions de francs sur trois ans, cofinancés par l’État et la Nouvelle-Calédonie, en cohérence avec sa Stratégie territoriale à l’innovation, deux premiers appels à projets sont ouverts. Les thématiques des projets proposés doivent être en lien avec la préservation et la gestion de l’environnement et des ressources naturelles, qui est le troisième axe de cette stratégie initiée par le gouvernement.

Projets individuels

« Nouvelle-Calédonie innovation » cible des projets individuels de TPE ou PME qui font de la préservation de la biodiversité un levier de développement. Elles exercent par exemple dans les secteurs des biotechnologies, de l’éco-tourisme, visent des labels d’exploitation durable… Cet appel à projets est doté d’une enveloppe de 75,6 millions de francs sur trois ans, dont 25 millions de francs attribués à ce premier volet. Les sommes seront versées sous forme de subventions et/ou en avances récupérables aux entreprises lauréates.

Investissements partagés

Intitulé « Nouvelle-Calédonie filières », le deuxième appel à projets concerne les actions collectives d’entreprises qui interviennent dans le domaine de l’économie circulaire et la valorisation des déchets (écoconception, réemploi, traitement et recyclage…). Objectif : structurer les filières en favorisant le partage des moyens de production ou d’infrastructures de recherche, l’échange de données et d’informations... Une enveloppe d’environ 151 millions de francs sur trois ans est allouée, avec un premier volet doté de 50 millions de francs. 

Délégation Pacifique de Bpifrance

Bpifrance est l’opérateur du PIA pour le compte de la Nouvelle-Calédonie et de l’État. À ce titre, les entreprises candidates doivent prendre contact avec sa délégation territoriale pour le Pacifique avant tout dépôt de dossier pour des raisons administratives. « Et également pour vérifier l’éligibilité du projet, complète Caroline Messin, déléguée territoriale de Bpifrance. Si le projet ne s’inscrit pas dans le cadre de ce programme, cela évite ainsi aux entreprises de perdre du temps à monter un dossier, et nous avons la possibilité de les orienter vers d’autres dispositifs ». À noter qu’un second volet d’appels à projets sera lancé en 2021.

    

Infos pratiques
- En savoir plus sur les appels à projets, les critères d’éligibilité et la sélection des projets lauréats : http://pia3-nouvellecaledonie.bpifrance.fr

- Avant de déposer un dossier de candidature, il faut prendre contact avec la déléguée territoriale Pacifique de Bpifrance, Caroline Messin : 72 26 30 ou caroline.messin@bpifrance.fr

- Le dépôt de dossier en ligne doit être fait dans un deuxième temps avant le 15 mars 2021 sur le site : http://pia3-nouvellecaledonie.bpifrance.fr

 

Contribuer au développement durable par l’innovation

Adoptée en janvier 2016, la Stratégie territoriale à l’innovation de la Nouvelle-Calédonie a été élaborée avec l’appui technique et financier de l’Union européenne. La politique publique de l’innovation a pour objectif essentiel de contribuer au développement économique du pays à travers trois ambitions fondamentales : accroître la compétitivité des entreprises et du pays, favoriser notre insertion régionale et contribuer au développement durable.