Environnement et énergie

Par ex., 17/10/2019
Par ex., 17/10/2019
Le gouvernement a pris un arrêté portant agrément du pinus de Nouvelle-Calédonie en tant que produit naturel destiné, après transformation, à être employé comme matériau de construction.

Indissociable des paysages calédoniens, le pinus est désormais agréé comme matériau de construction. Une bonne nouvelle pour la filière du bois !

Philippe Germain a longuement reçu lycéens et collégiens du Grand Nouméa.

La jeunesse du monde entier était appelée à défiler, ce vendredi 15 mars, pour réclamer aux adultes des actions fortes pour le climat.

L’étiquette énergétique informe le consommateur sur la performance énergétique des appareils.

La loi du pays sur l’efficacité énergétique est sur les rails. À travers un arrêté pris la semaine dernière, plusieurs mesures, qui s’inscrivent dans le cadre du Schéma pour la transition énergétique, sont désormais en vigueur.

Ces fermes solaires pourront faire passer l’autonomie électrique de la distribution publique de 31 % à 36 % à l’horizon 2021 et réduire les émissions de CO2 de 42 000 tonnes par an.

Le gouvernement vient d'autoriser l’exploitation de sept nouveaux projets de centrales photovoltaïques sur la Grande-Terre.

Le captage d’Emma, à Canala.

Le gouvernement a adopté un projet de délibération approuvant le schéma d’orientation pour une politique de l’eau partagée en Nouvelle-Calédonie (PEP NC).

Philippe Germain aux côtés de l'équipage du Race for Water.

Le président du gouvernement a été reçu à bord du Race for Water le 19 février. Le navire ambassadeur de la fondation du même nom sillonne les mers du globe afin d'étudier la pollution plastique, d'alerter sur ce fléau et de proposer des solutions pour le combattre.

Richard Jeo, vice-président de Conservation International, et Philippe Germain, président du gouvernement.

Le président du gouvernement, Philippe Germain,  et  le vice-président de Conservation International (CI), Richard Jeo, ont signé un accord cadre le 12 février.

Le comité consultatif des PPUA-PPUJ analyse les demandes d’agréments des produits non-autorisés en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Lors de sa séance hebdomadaire, le gouvernement a arrêté un projet de délibération du Congrès qui fixe et précise la composition et le fonctionnement du comité consultatif des produits phytopharmaceutiques à usage agricole et de jardin (PPUA et PPUJ).

Les opérateurs pourront obtenir un délai de deux ans pour recourir à un dispositif de sondage par électromagnétisme héliporté. Une technique plus précise, moins coûteuse et sans impact sur l’environnement. © Dimenc

Les élus du Congrès ont adopté le report de cinq ans de l’échéance imposée aux opérateurs miniers pour réaliser les travaux de prospection sur leurs domaines. Un répit supplémentaire pour les mineurs qui devront néanmoins se conformer à certaines conditions.