Création d’un « Service Volontaire Océanien »

Création d’un « Service Volontaire Océanien »

11 juin 2012

Jeunesse et sports

Création d’un « Service Volontaire Océanien »

Le président Harold Martin et Jean-Claude Briault, membre du gouvernement en charge notamment de la jeunesse et des sports, ont signé une convention de partenariat avec Gilbert Lamouroux, chargé de mission pour la région Pacifique, de l'association France Volontaires. Objectif : la création d’un Service Volontaire Océanien ouvrant le champ de possibles missions culturelles, techniques, humanitaires dans tout le Pacifique, pour de jeunes Calédoniens.

L’association France Volontaires, qui pour cette occasion ouvre sa première délégation dans le Pacifique, est LE  spécialiste français du volontariat international. Issu du corps des Volontaires du Progrès, créé par le général de Gaulle en 1963 alors que John Kennedy instituait le Peace Corps américain, France Volontaires, l’association est constituée par trois grands ministères (Affaires Etrangères, Education Nationale, Jeunesse et Sports), l’AFD, plusieurs régions, départements, villes, des personnalités qualifiées, et 34 associations allant de Médecins du Monde jusqu’aux Scouts et Guides de France en passant par Action contre le Faim et Handicap International.

Elle est présidée par Jacques Godfrain, ancien député, ancien ministre, président de la Fondation Charles de Gaulle.

Pilotée depuis deux ans par la Direction de la Jeunesse et des Sports et le Cabinet de Jean Claude Briault, membre du gouvernement en charge de la Jeunesse, la création du Volontariat Océanien, dispositif totalement innovant en Nouvelle-Calédonie, sera rendue possible grâce à la signature du partenariat signé ce lundi 11 juin.

France Volontaire sera en effet l’opérateur de cette action publique, et apportera non seulement son expérience, sa crédibilité, mais également un important financement. La Nouvelle-Calédonie, pour sa part, a déjà inscrit une somme de 6,5 millions à son budget primitif.

L’ensemble des financements, soit au total 33 millions, permettra la mise en œuvre d’un volontariat dans les pays du Pacifique pour une douzaine de jeunes Calédoniens. Ceux-ci, à l’issue d’une sélection, recevront une formation. Leur mission sera totalement encadrée : sélection des structures d’accueil, financement de leur séjour, hébergement, nourriture, transport, couverture sociale. Ils percevront en outre une indemnité mensuelle pouvant atteindre 80.000 FCFP.

De fait le Service Volontaire Océanien recouvre 2 types de volontariat international : le Service Civique à l’International ouvert aux jeunes de 16 à 26 ans, pour une durée de 6 à 12 mois, et le Volontariat de Solidarité Internationale, ouvert aux jeunes de plus de 18 ans pour une durée de 12 à 24 mois. Pour les jeunes Calédoniens, cette opération apportera la possibilité de vivre, dans le Pacifique, l’exaltante expérience du volontariat international dès cette année.