Au chevet des entreprises

Au chevet des entreprises

22 septembre 2021

Économie Emploi et travail Coronavirus

Adolphe Digoué et Christopher Gygès ont animé le point presse du gouvernement le 21 septembre dédié aux aides pour les acteurs économiques.

Adolphe Digoué et Christopher Gygès ont animé le point presse du gouvernement le 21 septembre dédié aux aides pour les acteurs économiques.

Les membres du gouvernement Adolphe Digoué et Christopher Gygès ont présenté les aides mises en œuvre pour les acteurs économiques et les travailleurs impactés par ce nouveau confinement. En complément des mesures du gouvernement, l’État et les provinces réactivent leurs propres mesures de soutien.

Dès le début de la crise, la cellule économique, pilotée par Adolphe Digoué, membre du gouvernement chargé de l’économie, Christopher Gygès, chargé de l’économie numérique et de la mer et Thierry Santa, au titre du travail et de l’emploi, a été remise en place. « Des échanges ont lieu deux fois par semaine avec les partenaires sociaux. Un lien permanent est conservé avec les acteurs économiques afin d’apporter les réponses les plus précises possibles », a souligné Christopher Gygès. Le gouvernement, en partenariat avec les trois chambres consulaires, a également réactivé la cellule d’accompagnement aux entreprises joignable au numéro vert gratuit, 05 03 03.

Allocation Covid-19

Lors de ce point presse dédié aux aides économiques, les membres du gouvernement ont souhaité « s’associer à la douleur des familles qui ont perdu des proches et apporter notre soutien aux malades », a déclaré Adolphe Digoué tout en rappelant que « l’économie est notamment nécessaire pour soutenir le système de santé ». Première mesure évoquée, l’ouverture de l’allocation de chômage partiel Covid-19 « à l’ensemble des entreprises qui subissent des pertes liées au confinement », a précisé Christopher Gygès. Pour rappel, ce régime est plus favorable que l’indemnité classique de chômage partiel avec un montant égal à 70 % du dernier salaire brut (limité à 4,5 fois le salaire minimum garanti du secteur d’activité concerné) et à 100 % pour les travailleurs au SMG. Validé par le gouvernement, ce dispositif sera examiné par le Congrès le 27 septembre. « C’est un moyen de maintenir l’emploi et de soutenir le monde économique », a insisté le membre du gouvernement.

Des actions intercollectivités

D’autres aides vont pouvoir être sollicitées. Il s’agit par exemple du « report ou de l’étalement du paiement de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu des personnes physiques pour les entreprises et les travailleurs indépendants en difficulté, sans pénalité », a annoncé Adolphe Digoué. Si le report des cotisations sociales est toujours d’actualité pour les secteurs durablement touchés par la crise, le gouvernement étudie la possibilité d’étendre cette mesure aux entreprises de nouveau impactées par les mesures sanitaires. La prise en charge des personnes contacts ou vulnérables qui doivent s’auto-confiner à domicile ou des personnes positives au Covid-19 mais qui n’ont pas de symptômes sera également assurée via un fonds de compensation. « Le gouvernement souhaite aussi reconduire l’aide pour les travailleurs contraints de garder leurs enfants à la maison grâce à une  revalorisation des allocations familiales, a signalé le membre du gouvernement avant d’ajouter : « Ces mesures viennent en complément de celles proposées par les provinces et par l’État qui s’est engagé dans le cadre de la solidarité nationale à proroger ses dispositifs d’aides. » Un véritable plan de soutien intercollectivités est en marche pour soutenir le monde économique.

Retrouvez les aides du gouvernement, de l’État et des provinces ou les contacts utiles sur https://gouv.nc/niveau-alerte/aides-economiques

Une carte interactive des « click and collect »

En cette période de confinement, de nombreux commerces et entreprises ont réactivé le système de la commande à emporter aussi appelé « click and collect ». Afin de les soutenir dans cette démarche et leur apporter davantage de visibilité, le gouvernement, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie qui collecte les informations auprès de ses ressortissants, a lancé une carte interactive qui recense ces établissements. Cette application est disponible sur le site du gouvernement, sur CESAM.NC et le site de la CCI.

Liens utiles